France, Italy · 5 Days · 45 Moments · February 2019

1 March 2019

À noter également l'élégance à la française représentée ici par deux gilets jaunes arborant fièrement dans le dos une caricature fine et classe de notre président. Outre le gilet on notera les protège poignet jaunes, les bandeaux jaunes et les chaussettes jaunes, le tout portant l'inscription 17 novembre 2018.
En bonus pour clôturer cette aventure Venise, une petite sélection de quelques carnavaliers que nous avons croisé dans tout Venise durant notre séjour. Parmi les costumés de nombreux français. Apolline s'est d'ailleurs fait prendre dans le filet du "professor parrot", un carnavalier français qui visiblement souhaitait une photo et nous aussi du coup.
Jour 5 / Piazzale Roma. Ça y est c’est le départ, on quitte Venise. Avec quand même un petit pincement au cœur parce qu’on était bien et parce qu’on aurait aimé en faire plus. Mais on reviendra et on vivra la ville autrement. C’était un voyage merveilleux, dépaysant et inoubliable ! Ciao Venizia ❤️🎭
Jour 5 / San Polo : Santa Maria Gloriosa dei Frari
Jour 5 / Cannaregio : Pont des Déchaussés. Un des 4 ponts traversant le Grand Canal

28 February 2019

Jour 4 / Dorsoduro : Galerie Dell'Accademia
Jour 4 / Castello : Statue de Bartolomeo Colleoni
Jour 4 / Castello : Pose en terrasse et découverte du Spritz
Jour 4 / Castello : L'arsenal
Jour 4 / Castello : Sortie des Carabinieri circulant sur les canaux de Venise
Jour 4 / Castello : Apolline prend la pose sur les berge de la Riva dei Sette Martiri avec Venise en fond
Jour 4 / Castello : Viale Garibaldi
Jour 4 / San Marco : Le pont des tétons sur lequel Apolline prend la pose est situé dans le quartier Carampane, ancien quartier rouge de Venise qui désigne les "vieilles prostituées vulgaires et négligées". Nous étions logés juste à côté du pont et juste au-dessus d'un restaurant côté de Venise dont la spécialité est le poisson directement acheté sur le marché : L'Antiche Carampane.

27 February 2019

Jour 3 / San Marco : Ponte Dell'Accademia. Un des 4 ponts de Venise traversant le Grand Canal. Le ponte dell’Accademia n’était pas du tout adapté à Venise!
Jour 3 / Dorsoduro : Ca'Dario. C’est marrant comme on peut se fait une idée parfois fausse des choses ! Je m’attendais à un palais somptueux (ce qu’il a dû être par le passé) mais aujourd’hui le Ca’Dario n’est plus habité (il a été racheté par une société américaine et les visites ne sont pas permises). Il est peut-être bon de préciser qu’habiter ici n’est pas une bonne idée! La plupart des propriétaires y sont morts (suicides, meurtres) où ont fini ruinés. Quant à savoir si c’est parce que le palais est maudit c’est une autre histoire... En tout cas même de l’extérieur une certaine ambiance est présente. Je ne sais pas si c’est la mémoire des murs qui exsude ou si c’est le fait de savoir ce qui s’est passé-là mais on s’attend presque à voir les rideaux bouger ou des ombres derrière les fenêtres. 👻 Ça lui donne un côté figé dans le temps mais fascinant également! Petit regret de ne pas pouvoir y rentrer.
Jour 3 / Dorsoduro : Basilica di Santa Maria della Salute
Jour 3 / Île de Torcello
Jour 3 / Île de Burano
Jour 3 / Île de Murano. Basilica dei Santi Maria e Donato. La décoration de cette eglise est presque fantastique avec un bestiaire de dragons, griffons, paons, renards, etc dessinés en mosaïque sur le sol. Les figures saintes habituelles ne sont pas représentées. Derrière l’autel se trouvent des os légendaires appartenant (paraît-il) à un féroce dragon tué par Donato (dont l’église porte le nom).
Jour 3 / Île de Murano. Nous avions réservé un peu en avance pour un tour en bateau des îles du nord de Venise. Le tour dure un peu plus de 4 heures et nous permet de rester environ 1 heure sur chaque île. La guide parlait plusieurs langues ce qui nous a permis d’avoir des explications en français (même si elle parlait tellement vite qu’en français on ne comprenait rien. Heureusement qu’elle enchaînait en anglais). Nous avons donc commencé par Murano, qui est connue pour sa verrerie. A la base, les verreries étaient faites sur Venise même mais à cause des fours et des risques d'incendie elles ont été déplacées sur l’île de Murano. L’île en elle-même est assez déserte en dehors des embarcations de touristes qui viennent pour le verre. On a été assez surpris par le peu de protection que les artisans avaient (rien sur les mains) mais leur technique est incroyable.

26 February 2019

Jour 2 / San Polo : Vue du grand canal depuis le pont du Rialto. C'est le plus ancien des 4 ponts traversant le Grand Canal
Jour 2 / San Marco : Campo Manin
Jour 2 / San Marco : Teatro La Fenice. La première fois que nous avons vu le théâtre, c’était durant notre tour en gondole. Vu de l’arrière du bâtiment donc. Sortie des poubelles et entrée des plats. Nous y sommes ensuite retournés en soirée et nous n’avons pu voir que le hall. En tout cas si on retourne un jour à Venise, c’est sûr on ira au théâtre! La programmation est classique (Werther, Roméo et Juliette) et ça donne envie ❤️ Mais là c’était un petit peu hors budget...
Jour 2 / San Marco : Chiesa Di Santa Maria del Giglio. Les Églises de style baroque sont (selon moi en tout cas) les plus belles. Les ornements sont riches, presque outranciers, mais qu’est-ce que c’est beau! Nous n’avons pas pu la visiter car elle était fermée lors de notre passage mais rien que l’extérieur laisse bouche-bée !
Jour 2 / San Marco : Café Florian. On l’a voulu, on l’a eu! Le cafe historique de Venise où s’est assis Casanova !! Marc vous expliquera qu’il a été déçu du fondant au chocolat mais il devient fin connaisseur avec ce met et cela devient compliqué d’en trouver un suffisamment bon pour Monsieur! Toutefois, sous le regard attentif de Marco Polo, nous avons pu goûter audit fondant accompagné d'un café duce pour Marc et d'une glace pour moi. On ne va pas nier que la qualité des ingrédients était là, mais vu le prix on s’attendait à un peu mieux... Le cadre reste très beau et nous avons eu la compagnie de quelques carnavaliers dont il semble que le Florian soit le lieu de rendez-vous! Leur présence rendait le lieu plus « typique » mais les touristes s’agglutinant aux fenêtres et s’incrustant pour prendre des photos étaient assez gênants (entre les cris et autres exclamations, certains sont à l’affût d’une photo comme l’objet rare d’une collection incroyable).
Jour 2 / San Marco : Le pont des soupirs, mythique! Nous l’avons parcouru de l’intérieur lors de notre visite du palais des doges et nous sommes retournés le voir de l'extérieur. Petit historique: le pont des soupirs relie la prison et le palais des doges. En effet, une des missions confiée aux doges était la justice. Les mis en cause étaient jugés au 2eme étage et descendus à la prison. Le pont des soupirs tient son nom des soupirs que poussaient les condamnés. Si l’on s’en tient à l'architecture il n’a rien de particulier mais la justice vénitienne était très sévère. La prison est glaciale et chaque geôle accueillait deux à trois prisonniers. Elle a été refaite pour améliorer les conditions de vie des prisonniers et on en a vu des pires, mais on a pas envie d’y être !
Jour 2 / San Marco : Torre dell'Orologio. Au sommet de cette tour, on peut voir deux Maures qui frappent la cloche toutes les heures. En dessous il y a évidemment le lion de Saint-Marc (présent partout dans Venise étant donné qu’il en est l’emblème). En bleu, l’horloge astrologique qui indique jour, heure, phase lunaire et zodiaque.
Jour 2 / San Marco : Palais des Doges
Jour 2 / San Marco : Basilique Saint Marc et musée de la Basilique
Jour 2 / San Marco : Après avoir fait notre petit tour en gondole et être montés au sommet du campanile, nous avons décidé dans une idée de gain de temps de manger sur place et en l’occurrence face à la mer. Nous prenons donc un sandwich chacun (plus un autre pour atteindre le montant demandé par le restaurant pour payer par carte). Jusque là tout va bien. Marc englouti son 1er sandwich tandis que je mange le mien. D’un coup je me retrouve les mains vides, le papier de mon sandwich flottant sur l’eau, entouré par les mouettes. Honnêtement j’ai rien vu venir, mais les mouettes elles, avaient bien repéré mon sandwich. Un peu mal au crâne suite à cela, car la mouette a quand même dû me donner un coup. Et moi qui dit toujours à Marc de manger lentement, que personne ne va lui piquer sa nourriture... Du coup, on a terminé de manger à l’abri des colonnes de la place !
Jour 2 / San Marco : Place Saint Marc
Jour 2 / San Marco : Le campanile de San Marco a la date de construction la plus facile à retenir : 888 soit l'infini de l’infini de l'infini. C'est aussi l’impression qu’on a lorsque l’on monte jusqu’au sommet ! Toutefois les vénitiens étant un peu fainéants, ils ont installé un ascenseur et utiliser les escaliers est d'ailleurs interdit. Le campanile fait 98 mètres de haut. Il est possible qu’il est été un phare ou une vigie, ce qui explique son emplacement « isolé » sur la place Saint Marc. Dû à sa hauteur, le campanile a de nombreuses fois été foudroyé jusqu’à s’effondrer en 1902. La seule chose intacte de l’époque, mais qui ne se trouve plus dans le campanile, c’est la marangona, la cloche qui appelait les marangoni (ouvriers de l’Arsenal) au travail. Aujourd’hui, en plus d’une vue plongeante et à 180 degrés sur Venise, le Campanile est équipé d’un paratonnerre (on est rassurés).
Jour 2 / Grand Canal : Tour en gondole et grand moment de stress ! Nous arrivons bien en avance ce matin-là pour récupérer les billets. Mais pour avoir les précieux, il faut résoudre un véritable jeu de piste qui nous emmène jusqu’au musée de la musique. Une fois les billets récupérés, retour devant le musée Correr et on attend... au milieu de français venus pour la même chose. C’est sympa, chacun raconte son séjour et on en vient vite à parler du trop peu de Nutella aux petit-déjeuners des hôtels. Nous compatissons même si nous n'avons pas ce problème avec notre pot de 450gr acheté dans une supérette locale. Nous sommes 6 dans la gondole. La promenade dure une bonne demi-heure, bercée par le bruit de l’eau, de Venise et des chants de notre gondolier qui en plus nous donne quelques informations sur la ville. L’autre couple de français nous prend gentiment en photo et nous leur rendons la politesse. Une balade reposante et vraiment typique, le rêve vénitien est en parti réalisé ❤️
Jour 2 / San Marco : Museo della Musica. Si nous n’avions pas dû récupérer nos billets pour la gondole, je ne suis pas sûre que nous aurions mis les pieds dans ce musée qui tient plus de la boutique de CD qu'autre chose. 3 violoncelles y sont perdus entre quelques violons et autres instruments qui ne sont ni mis en valeur par le lieu (très sombre) ni par les guides (trop occupés à discuter à grand renfort de rire en regardant leurs téléphones). Dommage quand on sait que le carnaval est indissociable de la musique ...

25 February 2019

Jour 1 / Grand Canal : San Simeone Picollo. Cette eglise n’était pas dans nos « incontournables ». Pourtant à chaque fois qu’on passait devant, on avait envie de s'arrêter. Ce qu’on a finit par faire. Elle aussi est très belle et son autel magnifique. Ce qui était le plus touchant c’était les mots laissés par centaines au pied de Marie : des gens exprimant leurs souhaits et leurs espérances. Alors nous aussi on a laissé un petit mot, en espérant que Marie prenne un petit peu soin de préserver tout ce qu’on partage ❤️
Jour 1 / Cannaregio : Chiesa dei Carmelitani Scalzi et la tombe du dernier doge
Jour 1 / Cannaregio : Chiesa de la Madonna dell'Orto
Jour 1 / Cannaregio : Campo Dei Mori. Un campo c’est une place. Ici 3 frères négociants mais malhonnêtes, réputés pour avoir participé sans sourciller au sac de Constantinople ont été transformés en statues de pierre. C'est une religieuse qui demande à Marie de les punir. On nous explique ensuite qu’une quatrième statue près d’un chameau représente leur serviteur (avec le nez noir). Avec d’autres français on l’a cherché le chameau ... mais on ne l’a jamais trouvé 😂
Jour 1 / Cannaregio : Chiesa Di Sant'Alvise. Cette église est vraiment le symbole de la sobriété au milieu de tout le faste vénitien. Elle est dépouillée, simple. Pour autant n’était-ce pas le but des édifices religieux au lieu de montrer son pouvoir et sa richesse ? Du coup, il n’y a pas grand chose à en dire outre le fait qu’elle remplisse son office premier.
Jour 1 / Cannaregio : Après le côté un peu « lourd » du Ghetto juif (dans le sens historique/tragique), nous continuons à nous promener, dériver, et finalement nous perdre dans ce quartier qui est reposant et calme. Tout l’inverse du centre de Venise grouillant de monde et très bruyant. Ici c’est le bruit de l’eau, des bateaux dont on peut voir les ateliers de fabrication et de restauration. Il fait beau, il fait doux, c’est calme, on profite. On fait des photos et on parle. Venise commence bien!
Jour 1/ Cannaregio : Le Ghetto Juif avec au centre la place Campo del Ghetto Nuovo et ses 8 plaques commémoratives des victimes de la Shoah
Jour 1 / Cannaregio : Campo Santi Apostoli
Jour 1 / Cannaregio : Ponte di Calatrava. Le plus récent des 4 ponts traversant le Grand Canal. Pour vous donner une idée, ce pont c’est un peu la pyramide du Louvre des vénitiens. Au début ils ont adoré la dimension futuriste puis les polémiques ont commencé. L’architecte valencien a lui aussi appris à ses dépends qu’intégrer de « l’art moderne » dans une cité historique n’est pas une mince affaire. Soit dit en passant d’un simple point de vue de touriste, le pont n’est pas vraiment choquant. Dans Venise les voitures et les vélos sont interdits. Le pont est le dernier pas à franchir avant de traverser les barrières du temps. Attention ce pont est extrêmement glissant et encore pour nous il ne pleuvait pas!
Jour 1/ Grand Canal : Vue du Casino de Venise prise depuis le Vaporetto
Jour 1/ Décollage pour Venise 😎 Debout depuis 3h30 du matin et on est motivés ! On accuse la fatigue mais honnêtement l’excitation est bien trop grande pour qu’on ferme l’œil. Très vite (1h30 plus tard précisément) on commence à apercevoir la mer, avec de petits îlots isolés, puis les hautes tours de Venise. L’aéroport étant petit, on sort de l’avion et 10 minutes plus tard nous sommes dans le bus. Encore 30 minutes et nous poserons le pied pour la première fois à Venise!!! 🎭🥳