France · 72 Days · 18 Moments · November 2017

Mon année 2017


17 January 2018

La barre des 25 ans est franchie. Je n'ai pas vraiment eu le temps de songer ces temps ci ! J'ai (presque) complètement sorti Jérémie de ma tête... pour le remplacer par un doux souvenir. Mais finalement ne vaut il mieux pas un doux souvenir qu'une réalité qui fait mal ?

5 January 2018

Je suis pas du genre tape à l'oeil et puis j'aurai surement vite été rembarrée... et j'aurai été catalogué auprès de ses potes comme étant la meuf qui drague Legoux ! A trop faire la fine bouche, je ne passerai pas à coté de qqch ?
On se fait coiffer au poteau mais nous arrivons deuxièmes, pas peu fières de notre perf ! Les Antoines largement derrière nous. Je suis relativement charmé par ce dernier. Mais comment se faire une place à coté d'une Laura qui reflète tout ce qu'un mec pourrait désirer ? Surtout qu'elle ne peut pas faire autrement que de charmer son interlocuteur lorsqu'elle discute avec... Bref ce n'est pas encore ce soir qu'un mec n'aura d'yeux que pour moi ! Au cours de la semaine qui a suivi, Laura m'a confié avoir envoyer un msg à Ben, suite à un "si ça se trouve c'est la chance de notre vie" de ma part. Elle a du cran ! Beaucoup plus que moi... en même temps comment ne pas être sûre de soi et de ses atouts quand on a son physique ?! Et il lui a répondu en plus. En même temps, il avait 99% de chance d'être séduit, le 1% restant flattant son égo. Du coup elle est le centre d'attention... encore une fois je suis au second plan, mais est ce que j'aurai dû me bouger pour Antoine ?
Ce soir on s'est retrouvé avec Laura et Toinou pour notre rendez vous hebdomadaire ! On s'est finalement retrouvé dans une cave à jouer aux fléchettes avec Antoine et 4 de ses copains... Tous très mignons soit dit en passant - Benjamin le médecin, Lucas le surfeur, Paul le meilleur pote et Antoine de thermomix. Après une première partie très mitigée, où on passe plus de temps à raconter notre nouvel an à Antoine qu'à jouer, on arrive finalement à se faire une petite place et à s'ouvrir aux gars. Nous allons fumer avec Laura, Ben et Antoine nous rejoigne. Ben s'en va et Antoine fume avec nous. Nous discutons à 4, moi avec Antoine et Laura avec Ben. Reflet d'une future réalité : ce genre de sortie à 4 en toute décontraction ? Rien n'est moins sûr. A vue d'oeil les gars sont vraiment sympas. Nous enchainons sur une seconde partie... on mène durant tout le jeu. Tout se joue sur la lancé qui atteindra le centre de la cible !

30 December 2017

Souvent je me demande si j'ai un rêve et si oui lequel. Plus ça va, plus je crois que cette réponse c'est toi qui l'a. Toi crée pour moi, moi crée pour toi. Te rencontrer obnubile mes pensées. Comment faire quand son rêve ne relève même pas de soi? Est ce que je dois m'adresser à l'univers? A Dieu?
Ce genre de soirée qui te redonne un peu de goût, un peu de saveur. C'est bon de se sentir aimée. Merci Laura de me changer les idées, de me faire oublier, durant quelques heures, la solitide de mon âme. Et même si mes confidences se font dans un murmure, et même si je me mords l'intérieur de la lèvre pour ne pas exposer mes blessures, merci de m'obliger à formuler 1% du mal-être qui me ronge.

29 December 2017

Je voudrais tellement rencontrer la personne qui me rendra plus courageuse, plus douce, plus femme. Je rêve de rencontrer celui qui me fera découvrir de nouvelle part de moi même. Il parait que l'amour rend aveugle... eh bien j'en ai marre d'avoir 10/10 à chaque oeil.

26 December 2017

Le week end de Noël est passée à une vitesse folle et avoir de la compagnie non stop m'a permis de ne pas trop broyer du noir. En tout cas, pas l'homme de mes rêves sous le sapin. Les fêtes de famille sont de plus en plus difficiles à supporter sachant que je suis la seule célibataire du groupe, personne n'en a fait mention mais moi il me manque quelqu'un. Il me manque cette présence, cette complicité, la fierté que j'éprouverai de le présenter à ma famille et surtout le débriefing post fêtes familiales. En plus de ça, je me tape (enfin je m'inflige) le visionnage des photos et stories de Jérémie et de sa famille parfaite. Je laisse donc mon faible esprit divaguer sur l'effet que ça ferait d'avoir une belle famille de ce genre... Aïe mon petit coeur ! Et pourtant dieu sait que j'ai la haine contre lui pour faire du Ghosting. Plus ça va plus je me dis qu'il a qqn c'est une certitude, au moins ça donnerait une explication censée... Quelqu'un qui n'est pas moi à l'évidence, comme dhab.

24 December 2017

Jour du réveillon... toujours pas de nouvelle de Jérémie. Je pense que c'est mort. Ca me ferait plaisir d'avoir un signe de vie au moins plaisir à mon égo ! Comme on dit : All I want for Christmas is Jérémie... ou bien c'est juste une illusion de plus que je me fais. Je suis quasi persuadée de ne rien ressentir pour lui mais bon on aurait pû peut être faire qqch de bien...

20 December 2017

Après avoir découvert que Jérém n'était plus sur Tinder je me suis désinscrite à mon tour... dégoutée par le réseau, par les personnes qu'on y trouve, par la solitude qui reste non effacée... Ce soir je viens de rentrer de mission et j'ai cédé en retéléchargeant l'appli. Je ne sais pas ce que j'attendais pq ça n'a rien changé. Jérém fait toujours le mort. Je n'envisage pas de lui envoyer de message. J'imagine qu'il a trouvé qqn qui lui correspond et qui lui aura donné envie de s'engager, pas comme moi. Je rêve qu'un jour on fasse qqch de dingue pour moi, j'ai déjà imaginé Jérém se pointer à l'appart par surprise m'avouant vouloir plus que du sexe avec moi, que je suis qqn de bien, qu'il voit un autre futur pour nous deux... Mais non ça c'est ce qu'il se passerai dans les films, pas dans ma misérable vie.

18 December 2017

Le poids de la solitude...

16 December 2017

Toute cette semaine a été un calvaire. Ma vie n'est qu'un grand point d'interrogation. J'ai vu Jérémie la semaine dernière et il ne daigne donner aucun signe de vie. En même temps je ne sais pas à quoi je m'attendais. Les termes du contrat étaient clairs. Après l'avoir relancé hier sur ses plans pour ce week end je n'ai pas vraiment eu la réaction escomptée : un planning surchargé, pas de oui catégorique mais pas de non pour autant. Seulement un timide "Eh bien c'est à voir, pas sur d'avoir le temps ! Mais peut être bien !". Et ce soir je découvre qu'il n'est plus sur Tinder... Questions toujours plus de questions. A t'il trouvé qqn ? En a t'il juste marre du réseau social ? J'ai le présentiment qu'il a qqn... mais pourquoi je m'étonne, pourquoi ça me toucherait si cétait le cas ? Quoiqu'il en soit je dois rester forte et ne pas lui renvoyer de messages, je ne suis pas de celle avec qui l'on joue. Advienne que pourra.

5 December 2017

Ce soir Jérémie est venu à la maison. C'est probablement l'un des meilleurs coup de ma vie. Inconsciemment je sens que malheureusement je m'attache... en fait je m'attache à l'idée d'être amoureuse, à l'idée de la vie à deux. Parce que lui ne fait rien pour que je m'attache, je ressens clairement que je suis juste un plan cul et c'est tout. On discute, on rigole, on baise parce que oui on ne fait pas l'amour. Physiquement, il est clairement mon idéal mais il ne me montre aucune forme d'attention ou d'affection, qui justifieraient que je m'attache à lui. Et qu'est ce que ça me fait chier, je souhaiterai juste qu'on m'aime. Que qqn fasse enfin qqch de dingue pour moi. Mais j'ai beau me répéter que ce sera pas lui, que je vais encore être déçue, je ne peux m'empêcher d'espérer. Espérer même quand il me quitte après m'avoir baisé, espérer quand je n'ai aucune caresse après l'orgasme, espérer que quand il m'embrasse il soit amoureux... Mais qui tomberait amoureux de moi ?!

12 November 2017

Un week end de plus passé seule. La soirée de vendredi m'a fait momentanément oublier ma solitude. Mais croiser samedi après midi, Camille Mickaël et ses parents, et savoir que Laura et JB passaient la journée ensemble m'a vite ramené dans mon quotidien... Savoir que je suis la seule encore seule contribue à ma tristesse quotidienne. J'ai envie de partir en week end, de décliner des invitations car je suis occupée avec mon amoureux, de me balader, de cuisiner pour deux... De conjuguer la plupart des activités à deux. Et la seule perspective que j'ai pour l'instant, c'est une soirée de nouvelle an en tête à tête avec moi même.

10 November 2017

Aujourd'hui Jérémie de Tinder revient à la charge. Tinder je me demande d'ailleurs pourquoi je suis encore là dessus. Pas envie d'y rester mais pas moyen de le quitter... Nocif pour mes espoirs et mes croyances. C'est l'apologie du sexe sans amour. Il n'y a que par ce biais que je me sens un tout petit peu exister dans la séduction. Pas moyen d'y trouver un binôme pour la vie.

9 November 2017

Se sentir seule. Déterminer ce qui ne va pas chez moi. Ressasser le passé. Pleurer. Espérer te rencontrer. T'attendre, encore et encore. Il est temps maintenant, je suis prête à t'aimer jusqu'à la lune. Ça fait déjà un moment que je le suis... Un moment que je me sens seule. Si seule que ça m'empêche de respirer. Si seule que j'en ai mal au coeur. Parlons en de ce coeur, mon coeur, coeur incomplet avec ce creux, cette béance, ce ravin...

6 November 2017

Laisser cette bulle d'intimité exploser quand tu passes la porte. Laisser cette soirée me réchauffer le coeur. Laisser ce "nous" que tu as utilisé plusieurs fois me rappeler qu'elle existe et que pour moi il n'y a que "Je". Laisser cette ombre d'une vie à deux flotter et s'estomper jusqu'à disparaître. Laisser mes espoirs retourner au tréfond de mon âme. Laisser mon coeur se meurtrir un peu plus.
Nicolas. Chez moi. Délicieusement dangereux. Sentir la séduction tout au long de la soirée. Parler. Boire. Rire. Cuisiner. Manger. Rire encore. Parler d'enfants. Constater qu'il a mûri. Assumer ces jeux de regards ou bien peut être que j'étais seule à assumer finalement. Tant pis, j'assumerai pour deux. Se dire que c'était peut être lui le bon. Imaginer qu'il la quitte pour moi. Quand c'est une évidence, on ne recule devant rien. Car c'est impossible d'avoir été si complices et de ne pas avoir trouvé le courage d'essayer. Pourtant il a trouvé le courage avec une autre. Il était trop bien pour moi ou moi trop bien pour lui. Il aura été ma façon de renouer avec l'amour charnelle et la romance.