Canada, Morocco · 15 Days · 19 Moments · July 2018

Les ThĂ©rien au Maroc đŸ‡Č🇩


15 August 2018

Jour: Fin Voyager fait maintenant partie de qui nous sommes comme famille. Partir ensemble est une merveilleuse opportunitĂ© de s’isoler de notre quotidien. Ça permet de faire place Ă  la magie de la spontanĂ©itĂ©, de se redĂ©couvrir dans nos discussions, nos silences et nos rires complices. Partir, c’est aussi faire des choix. On nous dit souvent que de voyager comme nous, c’est cher. Oui, un peu. Cependant, les sacrifices matĂ©riels qu’on s’impose quotidiennement nous aident Ă  enrichir notre valise d’expĂ©riences et d’histoire. Et ceci, ça n’a pas de prix. Avant tout, c’est la curiositĂ© comme mode de vie qui nous anime. Nous avions choisi un pays musulman pour vivre cette diffĂ©rence. L’appel Ă  la priĂšre, les diffĂ©rences homme-femme, le niqab: toutes ces expĂ©riences vont faire de nous des personnes plus tolĂ©rantes, on le souhaite du moins. Le Maroc nous aura donnĂ© beaucoup et les souvenirs resteront marquĂ©s en nous beaucoup plus longtemps que l’encre de hennĂ©. À la prochaine aventure

14 August 2018

PĂ©ripĂ©ties du voyage - partie 2 À Marrakech: - on se fait prendre sous le dĂ©luge, extrĂȘmement rare pour ce temps de l’annĂ©e. - Dans notre riad, le tuyau d’échappement d’égout donne sur notre salle de bain: odeur insupportable. À Essaouira: - directement dans la haute saison des vacances marocaines, impossible de louer une voiture: soit les prix sont exorbitants, soit il n’y en a plus de disponible. À El Jadida: - beaucoup d’action en soirĂ©e et peu de touristes non-marocains. Les mendiants abondent et un soir, aprĂšs nous avoir demandĂ© de l’argent, une petite fille court vers Elsie et lui tire les cheveux par derriĂšre et la tape dans le dos. Petite frousse.
PĂ©ripĂ©ties du voyage - partie 1 Notre voyage n’a pas toujours Ă©tĂ© parfait et certaines situations ont testĂ© notre patience. Ces moments imparfaits font maintenant partie de la catĂ©gorie bons souvenirs: À MontrĂ©al: - grĂšve des pilotes de Royal Air Maroc, annulation du vol Ă  partir de MontrĂ©al. RepoussĂ© au lendemain matin. - Vol du lendemain retardĂ© deux fois. À Casablanca: - AC ne fonctionne pas dans notre chambre, il fait chaud ! - MosquĂ©e fermĂ©e lors de notre visite ( c’est vendredi!) quand nous avions planifiĂ© y aller. - Vol retardĂ© pour Zagora (6 heures Ă  l’aĂ©roport). À Zagora: - erreur de rĂ©servation, on doit changer de chambre...la nouvelle chambre a 2 lits simples. On doit louer une autre chambre. - Dans le dĂ©sert, Ugo tombe en bas du dromadaire, dĂ©chire complĂštement ses shorts. - Les filles prĂ©fĂšrent marcher que de retourner sur le dromadaire. - Elles craquent sous la chaleur du dĂ©sert. À Ouarzazate: - TempĂȘte de sable durant notre visite des studios de cinĂ©ma.
Jour 14: La grande finale Pour terminer en beautĂ©, on a dĂ©cidĂ© de se payer un petit extra cĂŽtĂ© logement afin d’en profiter au maximum. Les filles ne le savaient pas! đŸ€« La riad Dar El Malaika est vielle de plus de 200 ans. SituĂ©e en bordure de la citĂ© portugaise, elle a Ă©tĂ© achetĂ©e par un sympathique italien et rĂ©novĂ©e avec panache. L’appartement est gigantesque et le design marocain, sublime! Les boiseries, les tuiles et le marbre rendent l’endroit scintillant. La salle de bain est spectaculaire.Les filles se croient dans le Royaume de Jasmine. Au rĂ©veil, on nous offre le petit dĂ©jeuner dans la salle Ă  dĂźner. Tout y est. On se dirige vers la mĂ©dina pour une derniĂšre fois et terminons nos achats. Nos souvenirs du voyage consistent en 3 pashminas, un coffre Ă  bijoux, et une mini tajine. Pas trĂšs magasiniers 😂. Suspense! Impossible de faire notre enregistrement en ligne. Passagers non identifiables. Nous sommes inquiets, dĂ» Ă  notre expĂ©rience. Malheureusement... nous dĂ©collerons

13 August 2018

Jour 13: Jadida On reprend la route! AprĂšs avoir nĂ©gociĂ© un transport Ă  bon prix, cela nous prendra 4 heures pour faire les 172km sĂ©parant Essaouira d’El Jadida. La police est omniprĂ©sente sur les routes marocaines, presqu’impossible de dĂ©passer les 80km/h imposĂ©s par la loi. Les villages croisĂ©s sont traditionnels et peu visitĂ©s. Une fois arrivĂ©s Ă  El Jadida, le courant passe. La ville semble ĂȘtre vivante, tranquille et typique. En aprĂšs-midi, on visite la ville et avons la chance de voir un spectacle digne du cirque du Soleil. Plusieurs jeunes sautent du haut de la mĂ©dina directement dans l’ocĂ©an. Wow! Nous visitons aussi la mythique Citerne Portugaise, vieille de plus de 500 ans, servant autrefois a rĂ©colter les eaux de pluie et Ă  entreposer les armes. La soirĂ©e est plus animĂ©e, nous semblons ĂȘtre les seuls touristes. Encore une fois, il y a des gens partout, du bruit. Notre derniĂšre soirĂ©e au Maroc fut tout sauf reposante, tout le contraire de notre arrivĂ©e dans cette ville!

12 August 2018

Jour 12: Adaptation Le voyage n’est pas Ă  ses derniers rebondissements. Le plan pour aujourd’hui Ă©tait simple: surf le matin et location de voiture en aprĂšs-midi pour aller visiter un vignoble et surtout voir les fameuses chĂšvres d’Essaouira grimper dans les arbres pour leur dose d’argan. Avec l’absence de vagues et de voitures de location dans TOUTES les agences, encore une fois, on s’adapte. C’est dimanche et la plage est bondĂ©e de gens. Avec la marĂ©e basse, la plage se transforme en complexe de soccer. Des dizaines de matchs organisĂ©s ont lieu et le talent est au rendez-vous. Impressionnant. C’est quand mĂȘme unique comme opportunitĂ© de cĂŽtoyer toute cette diversitĂ©. De voir des femmes en niqab s’amuser sur la plage au milieu d’EuropĂ©ennes en bikini pratiquant le kite crĂ©e une fresque multiculturelle unique. Tout fonctionne bien, tout le monde s’amuse. C’est fini pour Essaouira, havre de paix, ce sera intĂ©ressant de voir son dĂ©veloppement. Le potentiel est illimitĂ©!

11 August 2018

Jour 11: Sidi Kaouki Autre journĂ©e de surf devant nous mais cette fois-ci, on allait prendre notre courage Ă  deux mains et affronter les vagues impressionnantes de Kaouki. Petit village Ă  25 minutes d’Essaouira,elle est un des meilleurs spots de surf du Maroc. On arrive pour la marĂ©e basse et donner confiance aux filles. Le visuel est spectaculaire. Une plage Ă  perte de vue oĂč les dromadaires, chevaux et Ăąnes se mĂ©langent organiquement avec des dizaines de surfeurs. Le village est charmant et les surf shops le long de la seule rue donnent un look Costaricain Ă  l’endroit. Encore une fois, la pollution sur la plage est omniprĂ©sente. Difficile de croire qu’aucun effort n’est fait pour prĂ©server un si bel endroit. Aucune chance pour surfer en aprĂšs-midi. Les vagues deviennent accessibles pour professionnels seulement et la marĂ©e monte rapidement. Beau spectacle. On retourne en ville pour un souper et des super pĂątisseries. Un autre soleil se couche sur une merveille journĂ©e.

10 August 2018

Jour 10: le bonheur est lĂ ! Y’a de ces jours oĂč on se demande pourquoi on se lance dans nos projets tĂȘte baissĂ©e. Aujourd’hui est la rĂ©ponse Ă  cette question. Les sourires, les discussions, les silences, les repas, tout Ă©tait parfait. JournĂ©e plage Ă  l’agenda. On dĂ©jeune rapidement et on se dirige pour la journĂ©e sur la plage d’Essaouira. C’est une journĂ©e de surf pour la gang. Sophie, plongĂ©e dans son livre, prĂ©fĂšre jouer le rĂŽle de gĂ©rant gĂ©nĂ©ral pour la journĂ©e. Les vagues sont parfaites et on s’amuse malgrĂ© l’eau glaciale. Bref retour Ă  l’auberge avant de retourner dans la mĂ©dina. On visite le port et les quartiers des pĂȘcheurs. Ils vendent leurs pĂȘches du jour directement sur place. Oursins, seiches, calmars, murĂšnes et autres crĂ©ent une forte odeur marine ne laissant pas les filles indiffĂ©rentes. Souper au merveilleux Caravane cafĂ© suivi d’un passage obligĂ© par la meilleure pĂątisserie du Maroc, le Driss. Ainsi, notre superbe journĂ©e se termine, on recommence demain 😁😍!

9 August 2018

Jour 9: Bonne fĂȘte Romy JournĂ©e spĂ©ciale dans le voyage. Notre plus vieille fĂȘte son 11e anniversaire. Pour cĂ©lĂ©brer ce moment spĂ©cial, nous lui avions organisĂ© quelques surprises: 🎁 et 🍰 au dĂ©jeuner. Pour notre derniĂšre matinĂ©e Ă  Marrakech, on dĂ©cide de visiter les souks locaux oĂč les habitants font leur marchĂ© quotidien. On y vend de tout, mĂȘme une tĂȘte de vache poilue. On achĂšte 6 bananes pour 1$ et on se dirige pour la station d’autobus. Un trajet de 3 heures nous sĂ©pare d’Essaouira avant d’entreprendre la section plage de notre voyage. La cĂŽte offre des plages diversifiĂ©es oĂč les villages traditionnels attirent les touristes pour le surf et les fruits de mer. On compte bien en profiter pour les 5 prochains jours. On a jetĂ© l’ancre Ă  5 minutes de la mĂ©dina. Cet Ă©loignement nous permet un peu plus de luxe pour le mĂȘme prix. Et quel luxe ! Grand appartement et piscine ultra moderne. On aime. On finit la journĂ©e avec un bon souper et un bref tour de ville. DĂ©jĂ  hĂąte Ă  demain!

8 August 2018

Jour 8: le meilleur de la ville Grosse journĂ©e devant nous. C’était “LA” journĂ©e pour les filles. Elles allaient avoir leur fameux hennĂ©. On dĂ©bute par 2 visites de monuments historiques magnifiques. Les tombeaux Saadiens et le palais El Badi nous en mettent plein la vue. Dignes des plus beaux monuments grecques, ces vestiges impressionnent par leur architecture mais surtout par le souci du dĂ©tail. Chaque action a son sens et joue un role dans la fresque architecturale crĂ©Ă©e dans chaque piĂšce. Wow! AprĂšs un bon lunch et une baignade, c’est le moment. On se dirige vers le Henna Art CafĂ© pour leur tatouage marocain. Le travail des artisanes est prĂ©cis et les filles sont subjuguĂ©es par la beautĂ© de celui-ci. AprĂšs des mois Ă  en parler, elles l’ont enfin. Elles sont tellement fiĂšres! Un petit tour de calĂšche pour se rendre dans la “nouvelle ville” et se payer un repas “avec alcool”. La nouvelle ville est complĂštement diffĂ©rente: moderne, vaste, gĂ©nĂ©rique. Demain, direction Essaouira!

7 August 2018

Jour 7: Les extrĂȘmes Marrakech, ce labyrinthe de pierres pousse nos sens dans toutes les directions. Ce maelström urbain combine le meilleur et le pire. L’hospitalitĂ© marocaine nous a suivis dans cette riad. AprĂšs un super dĂ©jeuner, on se lance vers la nouvelle ville pour visiter le jardin privĂ© d’Yves St-Laurent. Le jardin Majorelle est un oasis au milieu du bĂ©ton. Direction les souks. Comme les marchĂ©s asiatiques visitĂ©s l’an dernier, les souks de Marrakech impressionnent par leur densitĂ© et leur millier de babioles aussi Ă©tonnantes qu’inutiles. La chaleur suffocante nous oblige Ă  revenir Ă  notre riad pour se rafraĂźchir. On repart Ă  7pm, souper au SkyBar et visite de la place Jemaa el-Fnaa, un vrai cirque. Ensorcelleurs de serpents, singes, tombola et musique berbĂšre se cĂŽtoient sans aucune unitĂ©. Pour nous, Marrakech c’est les odeurs, l’appel Ă  la priĂšre, l’homogĂ©nĂ©itĂ© des gens, les klaxons, la pollution, les labyrinthes, une riche histoire et une architecture unique.

6 August 2018

Jour 6: Les Atlas JournĂ©e importante du voyage car nous tournons la page sur la rĂ©gion dĂ©sertique du Maroc pour le chaos de Marrakech. DĂ©tour obligĂ© par la merveilleuse AĂŻt Ben Hadou. Ce village de plus de 1100ans offre des images spectaculaires. Incroyable de voir 12 familles toujours y habiter. Un oasis au milieu du dĂ©sert, vraiment un incontournable. Pour se rendre Ă  destination, il faut absolument traverser les hauts Atlas au grand dĂ©sespoir de Sophie et Romy. Ce passage de 160km atteint une altitude de plus de 2200 m. Le paysage se transforme le long du trajet. Sable et cailloux laissent place aux oliviers et arbres d’eucalyptus. Des maisons de bergers rendent l’endroit unique. Victoire!! Enfin rendus Ă  Marrakech. Notre riad est directement derriĂšre la mosquĂ©e Koutoubia, dans la mĂ©dina. On s’y rend Ă  pied Ă  partir de la place centrale. Mauvaise idĂ©e! Il fait 40 et on ressent 200C. Au moins, la riad est magnifique , la piscine impĂ©riale. Marrakech stimule dĂ©jĂ  tous nos sens!

5 August 2018

Jour 5. Ouarzazate Ce nom signifie SANS PROBLÈME. Tout le contraire de notre dĂ©but de voyage. Se rendre Ă  cette ville nous demandait une traversĂ©e assez difficile de la vallĂ©e du DrĂąa. Notre chauffeur (trĂšs) tĂ©mĂ©raire a donnĂ© la nausĂ©e aux filles les empĂȘchant de profiter du magnifique paysage offert. Coup de cƓur: hĂŽtel, visite et village. Moins chaud qu’à Zagora mais la mĂȘme chaleur humaine, on relaxe enfin. Ouarzazate est connu pour ĂȘtre l’hĂŽte de plusieurs productions hollywoodiennes. Pour combiner voyage et vacances, nous avions rĂ©servĂ© un hĂŽtel directement dans les studios de tĂ©lĂ©vision. Grande kasbah avec piscine donnant directement dans les dĂ©cors de Games of Throne et Babel. AprĂšs plusieurs baignades, on visite les studios. TrĂšs amusant. Soudain, le vent chaud de l’est souffle et une tempĂȘte de sable frappe. Il y en a partout, mĂȘme les nuages sont bruns. Impossible d’ĂȘtre Ă  l’extĂ©rieur. Digne des films. On termine par un bon souper en ville. On en aurait pris plus!

4 August 2018

Jour 4. Étranger C’est le premier mot qui me vient Ă  l’esprit pour dĂ©crire Zagora. Outre la langue qui nous unit, tout est diffĂ©rent, tout est Ă©loignĂ© de notre rĂ©alitĂ©. Les habitants sont d’une gentillesse lĂ©gendaire. AprĂšs un sublime dĂ©jeuner de Brahim, il suffit de quelques pas Ă  l’extĂ©rieur de notre kasbah pour nous faire inviter pour le thĂ©. La ville ressemble Ă  un labyrinthe. C’est une journĂ©e nuageuse Ă  Zagora. Il est 10am et le mercure oscille dĂ©jĂ  Ă  prĂšs de 40c. Les murs d’argile et le sable du dĂ©sert crĂ©ent un climat extrĂȘmement sec. Un dĂźner avec une bonne biĂšre est de mise (rare ici)! Piscine et 3pm, direction dĂ©sert. Les dunes de Tinfou sont la porte du Sahara. Le mercure est maintenant Ă  44c. Nos dromadaires nous attendent. Excitation pour Elsie, craintes pour Dali, on se lance. Les dunes sont magnifiques, directement sorties des films. On grimpe les montagnes et la chaleur frappe les filles. C’est trop, plus capable ! On retourne se rafraĂźchir. Quelle journĂ©e!

3 August 2018

Jour 3: dĂ©calage horaire! MĂȘme si on a des bonnes voyageuses, les 5 heures de diffĂ©rence ont frappĂ© cette nuit. Bref, aprĂšs les turbulences nocturnes, on rĂ©veille les filles Ă  10 heures. On s’habille rapidement, prend le petit dĂ©jeuner dans un cafĂ© marocain et direction Hassan 2. Chef d’Ɠuvre architectural, la troisiĂšme plus grosse mosquĂ©e 🕌 du monde peut accueillir 25 000 fidĂšles. Spectaculaire, les dĂ©tails et les couleurs sont sublimes. Mais c’est vendredi et la priĂšre 🙏 commence plus tĂŽt, impossible de visiter l’intĂ©rieur đŸ˜Ș ... direction aĂ©roport alors! Tout s’annonce bien, le vol est Ă  l’heure, l’enregistrement fait, les douanes passĂ©es, le dĂ©sert nous attend. BOOM đŸ’„ la grĂšve nous frappe de nouveau đŸ€Ź Des dizaines de vol de Royal Air Maroc s’envolent mais pas nous. On teste notre patience...encore une fois. 4 heures plus tard... on s’envole! Zagora, on est lĂ . Le propriĂ©taire de notre kasbah vient nous chercher et on dĂ©couvre sa merveilleuse demeure. Un thĂ© de bienvenue e

2 August 2018

Jour 2...1...Enfin Ă  Casablanca. 41 heures aprĂšs notre dĂ©part de Gatineau mardi dernier, nous voici sur le continent africain. Longue attente pour les bagages, rien ne nous arrĂȘte, hop dans le taxi. Un fois installĂ©s dans notre condo dans le Gauthier, petite douche et dĂ©part pour la dĂ©couverte de la ville. La vieille mĂ©dina dĂ©borde d’action. Les marchands de fruits et lĂ©gumes cĂŽtoient les boutiques improvisĂ©es d’imitation de vĂȘtements grandes marques. Les odeurs frappent ! Les animaux, les Ă©pices, la cigarette crĂ©ent un mĂ©lange indescriptible. PremiĂšre impression, Casa semble ĂȘtre une ville moderne non-assumĂ©e. Le beau et le laid coexistent crĂ©ant un univers un peu trop hĂ©tĂ©roclite. Les rues sont sales et le manque de mobilier urbain relĂšgue Casa Ă  la catĂ©gorie de vielle ville. Ça se termine par un souper dans le magnifique restaurant La Sqala. DĂ©cor paradisiaque, nourriture marocaine Ă  son meilleur. La mosquĂ©e Hussein 2 Ă  l’agenda demain et direction dĂ©sert đŸȘ

1 August 2018

Jour -1: Ouf! Dur rĂ©veil ce matin! On nous informe que notre vol de 11h20 (celui qui aurait dĂ» dĂ©coller hier Ă  23h) est annulĂ© et que Royal Air Maroc est en grĂšve! Nous aurions payĂ© cher pour voir nos visages Ă  ce moment đŸ˜±. AussitĂŽt, nous nous mettons en mode rĂ©action: appel Ă  la compagnie de notre carte de crĂ©dit, carte avec laquelle nous avons tout rĂ©servĂ©, pour connaĂźtre notre couverture d’assurances dans un cas comme celui-lĂ  (on a rien... đŸ€Ź), vĂ©rifie les sites web de l’aĂ©roport et de la compagnie aĂ©rienne, appel Ă  cette compagnie (surprise! Personne ne rĂ©pond đŸ€ŹđŸ€Ź)... nous dĂ©cidons de patienter. Il n’y a rien que nous puissions faire, sauf attendre! Nous dĂ©cidons de se rendre chez Robert et Danielle, qui habitent MontrĂ©al, afin de combiner attente et moment en famille. Finalement, aprĂšs s’ĂȘtre fait dire que le vol allait avoir lieu Ă  18h30, on nous informe que nous allons partir Ă  21h15. Hop! Direction aĂ©roport (merci Bob!) , avec l’espoir que nous dĂ©collerons enfin!

31 July 2018

Jour ?: Faux dĂ©part. Les voyages, c’est aussi savoir s’adapter!! GrĂšve de Royal Air Maroc, nous sommes toujours au Canada 😱. On se croise les doigts pour un dĂ©part ce soir. On nous offre une nuit au chic spa resort Travelodge de Ville St-Laurent 😂 #NOT. On perd une journĂ©e, mais pas l’espoir de partir bientĂŽt....Ă  suivre. Ce ne serait pas une aventure sans quelques pĂ©ripĂ©ties đŸ’„
C’est un dĂ©part! AprĂšs des mois de prĂ©paration, le Maroc đŸ‡Č🇩 nous attend.