Canada · 12 Days · 13 Moments · September 2017

La petite vie au Canada


27 September 2017

Ptit réveil parfait chez Alice qui est allée nous chercher le petit dej'. Beaucoup trop mignonne avec nous cette fille. Alors qu'elle devait travailler l'aprem, elle a quand même pris le temps de nous faire visiter le vieux Quebec et de nous conseiller quant au produits locaux à acheter 😍 Nous avons ensuite repris la route direction Montreal. Cette fois, c'est Vaness qui y a vécu pendant 1 semaine, qui s'est chargée de nous montrer ses coins préférés. C'est ainsi que nous avons flâné à travers le quartier gay, le vieux Montréal... C'est une très grande ville. Les quartiers se suivent et ne se ressemblent pas. Il y règne parfois une ambiance posée, parfois une ambiance plus nerveuse typique des grandes villes. Puis il y a ce côté "énormes bâtiments" qui nous rappelle que nous sommes sur le continent américain mais aussi l'architecture représentant si bien le Canada. C'est une ville jeune et dynamique. Ca nous change de la vie dans la nature !

26 September 2017

C'était l'une des meilleures journées passées ici. Nous devions rejoindre une de mes amie québécoise qui nous accueillait chez ses parents. Nous sommes arrivés trop tôt, c'est pourquoi nous avons commencé par faire un crochet par les chutes de montmorency. Nous avons assez vite fait le tour mais les chutes sont impressionnantes à voir. Puis être mouillés alors qu'il fait 30 degrés, ça fait du bien. Nous nous sommes ensuite rendu chez Alice qui nous a accueilli comme des rois. Elle habite dans un petit quartier vraiment mignon et sa famille est très chaleureuse. Apres nous avoir fait visiter la ville, nous avons dégusté le repas préparé par le papa. Nous nous sommes ensuite rendu à vélo dans un bar. Je n'étais pas très à l'aise de descendre cette grande ville, avec ses énormes pentes et sa circulation abondante, alors que je n'avais jamais fait de vélo en dehors de mon jardin. Mais au final, c'était chouette de découvrir la ville de nuit et de cette facon.

25 September 2017

Grasse mat' jusque 8h à la villa, 30 degrés, soleil et ciel bleu : de quoi se réveiller de bonne humeur. Il faisait trop chaud pour faire de la randonnée, alors nous avons entrepris de faire du kayak toute la journée. Cela nous a permis de découvrir le site d'une autre manière. Dès maintenant je vais pouvoir dire que j'ai fait ma première fois en kayak sur un lac au Canada. Et ça ... C'est cool ! Nous sommes ensuite rentrés à la villa pour prendre l'apéro au bord de la piscine et avons passé une soirée au calme. Demain, nous reprenons la route : direction Quebec. On fait notre grand retour en ville ! C'est bizarre de se dire que nous en avons terminé avec la vie à la sauvage dans la nature. Notre escapade prendra surement une tournure tout à fait différente !

24 September 2017

Sur la route, il a fallu trouver de quoi se nourrir et se loger, facile direz-vous ! Sauf que le Canada est immense et les routes à parcourir pour arriver d'un point à l'autre sont très belles, mais très longues. (Sans pourtant être ennuyeuses, entendons nous bien.) Sur le chemin, nous ne croisions que des villages composés de 2-3 maisons et puis plus rien. Juste des arbres et cette impression d'être dans le trou de cul du monde. Après quelques heures, nous sommes tombés sur le terne Pointe-à-la-croix et un motel tenu par une petite dame très chaleureuse. Le lendemain matin, nous sommes passé par le new Brunswick en suivant la route des Appalaches et longeant la frontière des USA. Nous avons ainsi atterri au lac Témiscouata, où nous avons fait une randonnée de 6 km, avant de rejoindre la villa que nous avions loué. C'est là qu'on s'est rendu compte qu'une douche gratuite de plus de 4 mn, un lit dans une chambre solo, un four, un frigo, et accessoirement la piscine, ça fait du bien!

23 September 2017

Après avoir été réveillés à 5h par le carnage d'un raton laveur fouillant dans notre poubelle oubliée dans le hall de la tente, nous avons mis le cap vers Percée, village connu pour son rocher. Nous y avons pris un petit bateau qui nous a amené sur l'île Bonaventure après avoir fait un tour dans le golf saint Laurent. Celui-ci a contourné le rocher et a longé les différents lieux de vie d'animaux marins. En passant, mon iPhone s'est pris une merde de goéland... Faut toujours que partout où j'aille les animaux me chie dessus, enfin bref! Arrivés sur l'île, randonnée de 4h pour l'explorer. Ce n'était pas le parc national le plus impressionnant mais c'était intéressant à faire : cela nous a surtout permis d'admirer une faune différente. Nous sommes remontés dans le bateau pour le retour et avons croisé une baleine, avant de nous reposer dans un pub vraiment chouette(dans lequel j'ai bu ma première bière canadienne). Nous avons ensuite repris une partie de la route vers le lac Témiscouata

22 September 2017

La matinée fut hyper productive niveau randonnée. Nous avons commencé par voir une petite chute, pour ensuite grimper sur la pointe de la falaise qui nous amenait au point le plus à l'est du Canada "le bout du monde". En plus de la vue extraordinaire, nous pouvions observer baleines, otaries et phoques. Nous sommes ensuite allés nous reposer sur une des nombreuses plages de Forillion et avons fini la journée dans la ville de Gaspé. Dernière soirée sous ce magnifique ciel étoilé, nous nous mettons en route demain matin vers Percé et l'île de bonne aventure.

21 September 2017

On a enfin rangé nos bonnets ! Apres une nuit en tente et un ptit dej face à la mer, nous avions programmé du kayak. Pour y arriver, il a fallu emprunter un sentier dont les pentes nous ont achevé. Tout au bout de celui-ci, SURPRISE : une plage et plus de possibilité de faire l'activité espérée. SURPRISE bis : on trouve plus les clefs de la voiture. Pendant que le courageux Thomas rebroussait chemin, Va et moi nous sommes posées au bord de l'eau. C'est alors qu'une tete est apparue, nous a regardé et a replongé. Il a fallu que la chose apparaisse une deuxième fois afin que nous nous rendions compte qu'il s'agissait de deux otaries qui se baignaient près de nous. Pendant ce temps là, de retour avec la voiture, Thomas croisait une maman ourse et ses petits. La perte des clefs (qui étaient resté sur la banquette arrière) nous aura apporté beaucoup. Nous sommes ensuite allés jusque Gaspé, et avons visité la plage haldimand. Conclusion c'était une journée posée qui a fait du bien !

20 September 2017

Après la nuit au motel, il a fallu aller rechercher la tente que nous avions abandonnée au camping. Nous en avons profiter pour faire du pédalo sur le lac cascapedia. Au fur et à mesure de notre excursion, la brume s'est installée, nous empêchant de voir les rives. C'est là que nous avons pris la décision d'écourter notre séjour au parc national de Gaspésie et de partir tout droit vers la destination suivante qui nous promettait le soleil. C'est ainsi que nous nous sommes retrouvés sur la plus belle route que nous avons vu jusqu'à présent. Le soleil brillait de mille feu, les falaises rouges, oranges, roses surplombaient le gigantesque fleuve saint Laurent et les différents lacs se succédaient. Apres 4h de route, nous sommes arrivés dans un charmant camping nous offrant un emplacement avec vue sur le fleuve. Quoi de mieux que d'être posés autour du feu, le bruit des vagues dans nos oreilles et d'observer la pluie d'étoiles filantes qui traverse le ciel au dessus de nous. On est bien!

19 September 2017

La journée commençait bien, on s'est réveillé dans un lit au chaud, on a déjeuné avec des crêpes au sirop d'érable. On a continué notre périple avec 2h30 de voiture le long du fleuve, le soleil pointait enfin le bout de son nez et se reflétait dans le lac et dans les arbres multicolores. Tout était encore plus beau que d'habitude, la bonne humeur régnait. Ensuite il a fallu grimper à 500 m d'altitude sur un chemin qui n'était pas une vraie route, la tente a fait de la résistance pendant 2h, les moustiques (ou maraguins comme on dit ici) nous ont attaqué. Après avoir réglé ces petits soucis, nous avons pu commencer à profiter de notre journée en allant découvrir la rivière du lac cascapedia. Nous avons fini au lac Paul, sur une tour de guet afin d'observer quelques orignaux dans leur milieu de vie naturel. Impressionnant ! Quand il fut temps de rentrer au camping, il faisait si sombre qu'une ambiance de film d'horreur y régnait. Nous avons donc pris la décision de reprendre la route.

18 September 2017

Après avoir traversé le saint Laurent en ferry, nous avons emprunté la route des navigateurs jusqu'au parc national du bic. L'ambiance et le paysage y étaient totalement différents de ce qu'on avait pu voir jusque là. Nous avons commencé par quitter les sentiers et explorer le bord du fleuve pendant des heures, pour ensuite faire une "petite rando tranquille de niveau intermédiaire". Enfin, c'est ce qu'on a cru. On s'est vite rendu compte que ça ne serait pas aussi facile que prévu lorsque l'on s'est retrouvé face aux énormes pentes à gravir. Cependant, la vue panoramique se trouvant au bout du sentier en valait le coup. Petit + de la journée : l'observation de phoques et la rencontre avec deux chevreuils sur le bord de la route. La fin de la journée fut plus reposante. Nous nous sommes rendus dans un restaurant à l'ambiance toute posée pour finir par dormir au motel, le temps étant trop froid pour camper. C'est donc propres et reposés que nous nous sommes remis en route.

17 September 2017

Les choses sérieuses commencent : première rando ici ! Nous n'avons pas choisi la facilité en optant pour le chemin de la statue, rando de niveau intermédiaire-difficile. Le temps n'était absolument pas avec nous. Ciel gris, pluie et vent glacial était au rendez-vous mais la beauté du lieu nous a fait oublier les difficultés du jour. Nous avons escaladé des escaliers (parfois naturels, parfois pas) pendant 3 heures pour au final découvrir un paysage mélangeant la montagne et le fjord. Presque seuls, nous ne savions pas si nous étions les maîtres du monde ou si nous n'étions que de petits grains de sables par rapport à l'immensité du paysage qui s'offrait à nous. Petite deception du jour, il y avait trop courant pour faire le tour en kayak. Nous avons donc décidé de rouler jusqu'à la ville de Saguenay afin d'y passer l'après midi. Demain matin, les réveils sont mis très tot, nous nous diriger vers la prochaine étape : le parc national du bic.

16 September 2017

Nous avons parcouru plus de 500 km afin d'arriver au fjord du Saguenay. J'avais peur que la journée soit chiante et longue mais les paysages canadiens se sont avérés assez surprenants et le trajet est passé très rapidement. Falaises colorées, routes vallonnées et l'énorme fleuve saint Laurent ont rythmés la route. Nous étions souvent seuls au monde pendant des km, pour ensuite voir apparaître quelques maisons typiques, comme celles que l'on peut voir dans les films américains. Finir par arriver à destination, se rendre compte que le terrain n'est pas propice au montage de tente, trouver une solution, faire notre feu de bois. Une petite soirée posée comme on les aime au milieu de nul part. C'est assez fiers de nous que nous nous sommes couchés. Nous sommes prêts pour affronter une nouvelle journée : au programme kayak et rando.

15 September 2017

Tout est si différent ici. La mentalité des gens, l'ambiance générale, la ville, les bâtiments. Tout est grand, tout est beau. J'suis dans le pays de mes rêves, ma meilleure amie à mes côtés. Le soleil, lui aussi, est bien là. Que demander de plus ? Musique à fond dans la voiture, pic nic dans les sac à dos, tout est prêt pour parcourir les routes canadiennes. L'aventure peut commencer. Première étape : Saguenay !