Around The World · 108 Days · 73 Moments · January 2018

Tour du monde Hugo


7 May 2018

Nous continuons le long de la côte pour rejoindre la Garden Road et sauter à l’élastique du haut du Branksland Bridge. Ancien saut à l’élastique le plus haut du monde : 235 m 😱. Sur la route, nous faisons de nombreux stops pour profiter de la plage et des paysages. Nous n’avons fait qu’une soirée sur ces 3/4 jours, une soirée très intéressante pour comprendre l’apartheid. Nous étions dans une petite ville le long de la côte avec un groupe de mecs que Priscille avait rencontré au burn. Nous sommes allés en boîte de nuit jusqu’au moment où nous nous sommes aperçus que nous étions les seuls blancs de la soirée. En fait, il y avait deux boîtes de nuits l’une en face de l’autre dans la ville. Une pour les noirs et une pour les blancs 🤦🏻‍♂️

3 May 2018

Après avoir récupéré des forces Paul, Priscille et moi recommençons à visiter l’Afrique du sud.Nous restons près de Cap Town pour découvrir l’envers du décor d’une ville qui, au premier regard , semble paradisiaque. Nous visitons 2 lieux emblématiques : les townships du Cap et les vignobles proches du Cap. Les townships du Cap sont parmi les plus gros du monde. Plus d’1 million d’habitants par bidon ville 😱. Évidemment aucun blanc n’habite ces townships. A l’opposé, les blancs possèdent toutes les richesses du pays. Comme on avait pu en avoir un avant goût au Cap où les patrons de restaurants, bars et hôtels sont blancs et leurs employés noirs. Cette journée était caricaturale avec le tomber de rideau sur la pauvreté du pays le matin et l’exubérance des riches familles blanches du pays l’après midi dans des domaines viticoles somptueux.

1 May 2018

Après le burn, nous avons passé 3 jours au Cap pour récupérer des points de vie 🤕. 3 jours de grasses matinées, bons restaurants et chill au Max. Pas de tout repos néanmoins puisque nous nous sommes fait fracturer la vitre arrière de la voiture dès le deuxième soir au Cap. I Nous avons dû faire toutes les démarches administratives pour l’assurance et réparer la voiture 🚗 . C’est justement à ce moment là qu’Adrien nous a lâché pour rentrer en France rejoindre sa femme enceinte 🤰.

26 April 2018

25 April 2018

24 April 2018

Le grand jour est enfin arrivé. Après 3 mois de préparation et de discussions, nous sommes enfin à l'AfrikaBurn 😏. Nous campons dans l'un des meilleurs camps du Burn : Le petit Paris 🗼🇫🇷. 7 jours de fête et de magie ☮️. Je n'ai jamais vécu une expérience aussi forte .L’Afrika Burn est un espace de pure liberté où personne n'est jugée et où la bienveillance règne. Les gens sont déguisés ou tout simplement nus et font preuve d'une ouverture d'esprit sans limite. Tu peux donc facilement te retrouver dans des situations absurdes comme prendre une douche à midi et t'y faire savonner par des gens nus 🤦🏻‍♂️ Il est extrêmement facile de parler à des inconnus. Avant toute rencontre il faut offrir un cadeau à ton interlocuteur. Très bon moyen pour briser la glace et entamer une discussion sur de bonnes bases 😉

21 April 2018

Après le safari, j'ai échangé Paul pour Priscille, Paul et Adrien 😉. Ils m'ont rejoint à Cape Town pour régler les derniers préparatifs de l'Afrika Burn 🔥

18 April 2018

Lors de nos randonnées nous avons pu approcher de très près 2 des Big fives 😛. Nous nous sommes retrouvés à moins de 20 mètres d'éléphants 🐘 et à moins de 100m d'un groupe de lionnes et de jeunes lions 🦁. Et bien évidemment nous avons vu de près des girafes, hyènes, gnous et zèbres 🐎. Pour ce qui est des rhinocéros 🦏 et des buffles 🐃, nous sommes restés à bonne distance. Mais les deux moments les plus marquants du trek étaient les plus sauvages: - un gnou se faisant dévorer par les hyènes - le détour d’une heure pour éviter de se trouver encerclé par un troupeau d'éléphants et au final , en apothéose, le troupeau qui charge le groupe et la voiture à moins de 200 m😁😁
Durant notre morning drive à Pretoriuskop, nous avons appris qu'il était possible de faire des randonnées de 4 jours dans le parc. Ces treks sont très prisés et il n’y a que 8 places par départ. Nous avons tenté notre chance et avons eu les deux dernières places du Sweni trek : le plus prisé du parc 😁. Départ pour 4 jours et 3 nuits dans un camp perdu au milieu du parc d'où nous rayonnons pour observer les animaux 🚶. Au programme : - réveil à 5h du matin - petit dej - départ à 6h pour une randonnée de 4 heures - déjeuner et siesta - départ à 4h pour une nouvelle randonnée de 3h Ces 4 jours ont été de loin ma meilleure expérience de safari 😉. Se balader à pieds dans la savane avec pour seule défense les rangers et leurs fusils procure un sentiment de vulnérabilité incroyable 😨

16 April 2018

Restent les rhinocéros. Le lendemain de notre arrivée à Satara, nous participons à un nouveau morning 🦏.Chou blanc pour les rhinos, mais nous avons vu de très près un énorme éléphant 🐘 mâle et de nombreux vautours 🦅

15 April 2018

Avec 3 des Big Five au compteur, nous courons toujours après les lions 🦁 et les rhinocéros 🦏. Après 4h de route passées sans succès nous tombons sur 4 lionnes 🦁 en embuscade au bord du chemin. À moins de 10 mètres de la voiture, elles attendent le moment idéal pour attaquer le troupeau de Wilderbests qu'elles avaient repéré 😁😁.

14 April 2018

Après la morning walk, nous avons repris la voiture pour nous rendre dans notre second camp : Satara, plus isolé et donc plus propice à l’observation des Big Five 😁. 100% de réussite,! Nous avons vu nos premiers buffles 🐃 et éléphants 🐘 sur la route. Mais nous avons surtout eu la chance d'observer des bébés hippopotames hors de l'eau. Ils passent généralement l'intégralité de la journée dans l'eau afin de réguler leur température corporelle 😉
Le lendemain matin, nous sommes partis pour une Morning Walk de 3 heures au tour du camp. Malheureusement nous n'avons pas vu d'animaux. Cependant, c'était assez grisant de se balader à pieds dans la savane et d'entendre les bruits des animaux nous entourant 😁

12 April 2018

Nous avons appris que les animaux sont principalement actifs à la fraîche, au lever ou au coucher du soleil 🌅. Les game drives et walks sont les seuls moyens pour les observer à ces heures. En effet, il n'est possible de sortir des camps qu’entre 6h du matin et 6h du soir. Un Game drive est une sortie en voiture de safari 🚌 avec un guide comme chauffeur. Les morning drives ont lieu de 5h à 8h du matin 😴. Nous avons participé à notre premier Morning Game Drive le lendemain de notre arrivée. Nous étions comme de grands enfants 👶 . Nous avons vu de nombreux animaux comme les waterbucks 🦌 et les girafes 🦒. Mais surtout 2 des Big Fives : les éléphants 🐘 et un léopard 🐆 avec ses deux petits en train de manger un impala dans un arbre🌲 😁😁.
Il est possible de rayonner en voiture ou de participer à des Morning Walks🚶‍♂️et Game Drives 🚌 à partir de plusieurs camps. Nous avons passé nos 2 premières nuits dans le Pretorius camp et avons loué une voiture pour nous déplacer librement et observer les animaux 🦒🐘🐃🦓. Sur les 2 heures de route entre l’aéroport et Pretorius camp, nous avons pu voir : hyènes, tortues 🐢, martin pêcheurs 🐥, kudus et impalas 🦌. En si peu de temps, c était impressionnant.

10 April 2018

J’ai retrouvé Paul à l’aéroport de Paris pour 1 semaine de safari au Kruger Parc 🐆🦓🐘🦏🦒🐃

6 April 2018

Pour notre dernier jour à Tokyo, nous nous sommes rendus au célèbre marché aux poissons 🐠 de Tsikukiji. On y vend plus de 1000 thons par jour. Les poissons viennent du monde entier et font de 30 à plus de 100kg. Pour assister à la vente aux enchères qui a lieu tous les jours à 6h du matin, il faut être au marché dès 4h du matin pour espérer faire partie des 120 visiteurs acceptés quotidiennement 😱. La visite vaut le coup. Elle permet de prendre conscience de l’appétence des Japonais pour ce poisson et de leur indifférence à sa disparition annoncée 🌍. Bien évidemment les bonites qui sont vendues ne respectent pas les régulations internationales sur l’âge et la taille limites de pêche 😡

5 April 2018

Visite des quartiers de Tokyo dont le fameux quartier des mangas. Nous avons été marqués par la barrière très poreuse entre le manga pour enfants et le manga pour adulte ou porno 😱

4 April 2018

Pour notre premier jour à Tokyo,ma sœur et moi sommes allés voir le mont Fuji 🗻 de la Pagode Chureito. Le ciel était dégagé et les cerisiers en pleine floraison 🌸🌸. Nous avons eu beaucoup de chance car le Mont Fuji est rarement visible . Il est presque toujours dans les nuages. C’était assez cool de passer la journée avec ma sœur . Cependant le trajet aller retour depuis Tokyo prend la journée et une fois la photo prise il n’y a pas grand chose à faire. 😬.

3 April 2018

Le spectacle de Geishas 🎎 avait lieu au Théâtre de l’Art de Kyoto. Il et précédé par une cérémonie du thé 🍵sans intérêt. En revanche le spectacle valait le coup d’être vu. Les Geishas y déployaient tous leurs talents : la musique 🎶 live, la danse 💃 et les chants. L’argument des tableaux suivait le thème des 4 saisons, les Geishas exécutant une succession de poses codées illustrant une histoire en relation avec les paroles des chansons.
Nous sommes revenus à Kyoto une journée afin d’assister à un spectacle de Geishas et de nous balader le long de la promenade de la philosophie. La floraison des cerisiers était cette fois à son apogée. C’était absolument magnifique. 🌸🌸🌸

2 April 2018

Petite randonnée de 3h sur deux jours afin de visiter Magone. Ce village est connu pour avoir conservé une architecture de l’âge edo

1 April 2018

Nous sommes partis ensuite pour Matsumoto, ville de départ pour les stations de ski. Il y règne la même ambiance qu’à Annecy 😌. Malheureusement nous n’avons pas pu prendre la fameuse route alpine Tateyama Kurobe qui ouvrait deux semaines plus tard. Cette route traverse les alpes japonaises et offre des paysages à couper le souffle avec ses murs de neige de 10 m de haut. A Matsumoto, nous avons visité le second des quatre châteaux classés trésors nationaux : le Matsumoto-jô 🏯. Semblable à celui d’Himeji, il s’en différencie par sa couleur noire lui valant le surnom de Château du Corbeau. Pour la petite histoire, c’est le plus ancien château en bois du Japon. Le seigneur local l’avait peint en noir pour mettre en valeur les décorations en or qu’il appréciait particulièrement 🕋. Les Tokugawas, clan ennemi de Matsumoto, ont construit leur château d’Himeji en blanc pour affirmer leur supériorité

31 March 2018

A Kanazawa, nous avons passé deux nuits dans la plus belle auberge japonaise du voyage. Perdu en forêt 🌳 et au bord de la rivière, le Ryokan possédait un onsen entouré de pierres avec un bain chaud et un bain froid. La salle commune avec son feu 🔥 central était d’un confort incroyable 🙂. Tous les soirs nous nous y retrouvions vers 20h pour y déguster un verre de saké chaud

30 March 2018

Entre Takayama et Kanazawa, nous nous sommes arrêtés à Shirakawa-go. Perdu au milieu des alpes japonaises 🏔, ce village est connu pour ses maisons 🏡 en toit de chaume. Classées au Patrimoine mondial de l’UNESCO, les maisons traditionnelles sont préservées principalement dans un but touristique même si une communauté y vit . Malgré le côté touristique la visite était assez intéressante et permettait d’avoir un aperçu de la vie rurale traditionnelle du Japon 🇯🇵. Par ailleurs, on retrouve des similitudes avec les maisons traditionnelles suisses 😜

28 March 2018

Juste après la grande prière, nous sommes partis pour Kanazawa. Cette ville est connue pour proposer les meilleurs poissons du Japon. Nous en avons bien profité lors d'un dîner dans une brasserie japonaise 😋. Le lendemain, nous avons visité la ville , le Temple Ninja 🏹, célèbre pour sa multitude de passages secrets et le quartier des samouraïs avec ses maisons d'époque 😉.
Dormir dans un temple offre la possibilité d’assister à la cérémonie du feu 🔥 à 5h15 et à la grande messe 🙏🏻 de 6h15. A travers cette cérémonie, le prêtre cherche à brûler les 3 passions majeures à l'origine des malheurs humains : la colère, l'avidité et l'ignorance. Deux moines conduisaient la cérémonie. Le moine principal récitait les prières et s'occupait du feu tandis que son assistant rythmait la cérémonie en jouant du tambour et chantant les mantras. La cérémonie s’est déroulée sur un rythme de tambour guerrier. Le chef de cérémonie suivait un rituel précis de mouvements de mains et d’offrandes. C'était tout l'inverse d'une cérémonie zen. Ce fut un moment très intense et spirituel . Il n’y avait que 2 autres personnes en dehors de nous. Cette cérémonie restera comme l'un de mes meilleurs souvenirs du Japon 😉

27 March 2018

Nous sommes repartis de Nara en milieu d’après midi pour rejoindre le temple bouddhiste Gyokuzo-In et y passer la nuit. On y a retrouvé l’ambiance et les coutumes du Ryokan de Miyajima avec le port du kimono 👘, la nuit sur un futon 🌙 et le dîner traditionnel. La chambre avait une peinture murale dorée exceptionnelle 😀
Après Kyoto, nous avons visité Nara. Capitale du Japon au VIII eme siècle, elle possède un patrimoine culturel impressionnant. Nous n’avons pas eu le temps tout voir et nous sommes limités aux 3 bâtiments principaux 🏛 : les temples Kôfuku-ji et Tôdai-ji ainsi que qu’au Musée des trésor.J’ai été bluffé par le musée des trésors nationaux. Il ne possède qu’une cinquantaine d’œuvres mais ce sont toutes de réels trésors. Certaines pièces datent des années 800 et possèdent une force et des effets de mouvement impressionnants.

26 March 2018

Notre troisième jour à Kyoto était sûrement le plus beau. Après la promenade de la philosophie nous nous sommes rendus dans différents temples dont le Genkaku-ji et le Nanzen-ji. Genkaku-ji, connu sous le nom du Pavillon D’argent, devait rivaliser avec le Pavillon d’or. Il n’a cependant jamais été recouvert de plaques d’argent, le shogun mourant en 1490 avant la fin des travaux. Il a été transformé par la suite en temple zen et enrichi d’un magnifique jardin de mousses 🌱 et d’un jardin sec 🙏🏻. Le Nanzen-Ji est pour moi le plus beau temple de Kyoto. Il possède une immense porte en bois datant de 1628 et un magnifique bâtiment principal de 1611 : le Hojo Seiryoden. Comme au Nijo-jo, les murs des salles du Hojo sont couverts de peintures dorées et de dessins à l’encre de Chine d’une très grande finesse.

25 March 2018

Pour notre deuxième jour à Kyoto, nous avons eu une matinée en demi teinte avec la visite de la bambouseraie d’Arashiyama et du temple zen Tenryu-ji. Malgré le très beau jardin, ce temple n’égalait pas les temples zen de Ginkaku-ji. L’après-midi, quant à elle, a été grandiose avec la visite du palais Nijo-jo et du sanctuaire de Fushimi Inari ⛩. Le palais Ninjo 🏯 a été construit et habité par le clan Tokugawa durant leur période de Shogunat qui dura plus de 200 ans (1601 à 1867). Il était le symbole de la puissance militaire du clan . C’est l’un des plus beaux palais que nous ayons vus. Chacune des salles est ornée de peintures murales dorées ou à l’encre de Chine d’une puissance et d’une beauté époustouflantes. Les portiques de prière oranges 😀 de Fushimi Inari composent une promenade d’une heure à flanc de colline . Au coucher du soleil la luminosité est incroyable

24 March 2018

Nous n'avons pas chômé pour notre première journée à Kyoto. Au programme la visite de 4 temples dont le Kinkaku Ji (Temple du pavillon d'or)et 2 temples zen du Daitoku-ji (le Zuiho-in et le Daisen In) C’était la première fois que je rentrais dans un temple zen 🙏🏻. J’ai été frappé par le calme et la sérénité des lieux.. Instinctivement on baisse la voix et on veut s’asseoir au bord du jardin sec pour méditer #PetitBambou

23 March 2018

Avec l'arrivée du soleil nous sommes allés à Himeji 🏯 pour voir le fameux château du Héron Blanc 🕊️. Véritable forteresse plus que simple château, il est impressionnant par sa hauteur et l'ingéniosité de son système de défense.

22 March 2018

D’Hiroshima nous sommes partis à Miyajima, l’équivalent du Touquet Paris Plages pour les Tokyoites. Miyajima est mondialement connue pour son Shrine à l’entrée de l’île ⛩. Nous avons passé deux nuits dans un Ryokan, une auberge traditionnelle japonaise. C'était une expérience magnifique qui nous plongeait dans le Japon traditionnel : le port du Kimono 🎎👘, bain dans les Onsens et les Kaisekis au dîner (repas traditionnel avec plus de 9 plats d'une ou deux bouchées 😋). Durant la journée, nous sommes montés au sommet du mont Misen où nous avons visité les différents temples

21 March 2018

Après Osaka, direction Hiroshima et son devoir de mémoire au mémorial de la bombe atomique. La météo n’était pas de la partie. Il a plu toute la journée ce qui était en accord avec la thématique morbide de la journée 😉. Heureusement ce n était pas de la pluie noire! Le musée de la bombe atomique est assez sobre. Le bâtiment en ruine en photo , un de seuls à être resté debout après Little Boy, et la flamme 🔥 du mémorial qui s’éteindra seulement lorsqu’il n’y aura plus de nucléaire sur terre , m’ont particulièrement bouleversé. Pour nous changer le moral, nous nous sommes rendus ensuite au magnifique jardin d’Hiroshima 😀

19 March 2018

J’ai retrouvé ma sœur et mes parents à Osaka après 24h d’avion. Nous y sommes restés deux nuits afin d’absorber le jet lag et nous habituer à cette nouvelle culture. La ville n’a pas un grand intérêt architecturalement. Elle a été détruite et reconstruite post seconde guerre mondiale. Cependant, étant la capitale culinaire du Japon, nous y avons très bien mangé 😋

18 March 2018

Petite soirée OKLM à Paris avant de partir pour le Japon 😉

17 March 2018

15 March 2018

Après les lignes de Nazca, j'ai pris un bus pour Huacachina. Huacachina est une oasis 🏖️ au milieu du désert de sable d'Ica. C'était la première fois que je voyais une oasis. C'est assez impressionnant de retrouver un lac et de la verdure au milieu de dunes de sable de plusieurs dizaines de metres de haut. Hormis cela, le lieu ne vaut pas le détour. Il est possible de faire du buggy dans les dunes mais ils manquent clairement de puissance pour procurer des sensations fortes et le sandboard est une pâle copie du snowboard 😐.

14 March 2018

A peine redescendu du Chachani, j’ai pris un bus 🚌 de nuit pour aller voir les lignes et figures géoplyphes pré-incas de Nazca. Ces lignes ont été tracées par la civilisation Nazca qui remonte de 300 Av. JC à 800 de notre ère. Elles ont été dessinées en retirant la partie supérieure du sol composé d’oxyde de fer rouge laissant ainsi un sol gris gypseux créant le contraste de couleurs 😉. La meilleure façon de les voir est de les survoler en coucou 🛩. Le vol dure 30 minutes et permet de voir les figures les plus .Nous ne savons toujours pas quel était le but de ces lignes droites et figures animales 👨🏻‍🔬.

12 March 2018

Lors du Salkantay Trek, Max m’avait parlé d’un sommet à plus de 6000m près d’Arequipa facile à gravir : le volcan Chachani 🏔. Avec Moritz et Anna, nous nous décidons de le gravir le lendemain de notre retour du Colca. L’ascension dure 2 jours. Le premier jour nous montons en voiture jusque 5000m d’altitude, nous marchons 2h30 avec le nécessaire pour construire le camp de base à 5200m. Nous dînons, puis allons nous coucher dans nos tentes à 6PM avec des températures proches des -10 et -15°C. Autant vous dire que je n’ai pas beaucoup dormi cette nuit la 🤒😴. Le lendemain matin, nous partons à 1AM avec nos frontales afin d’atteindre le sommet à 6075m 6h plus tard. Lors de l'ascension, Anna et Moritz ont été victimes du mal des montagnes et ont dû abandonner. J’ai continué seul avec notre guide Igniacio en direction du sommet. Nous avons accéléré le pas et sommes arrivés les 1er au sommet doublant un groupe parti 1h avant nous 😎⛏️

10 March 2018

J’ai retrouvé Anna et Moritz, un couple germano brésilien rencontrė lors du Salkantay trek, à Arequipa. Nous nous sommes lancés dans un nouveau trek de 2 jours afin de découvrir le deuxième canyon le plus profond du monde : le Cañon del rio de Colca 🏃🏻‍♂️. L’ objectif du trek était de descendre jusqu’à la rivière au fond du canyon deux fois, y dormir la deuxième fois et remonter au sommet le lendemain matin. Au programme : - J1 : 26km, D+ 1800m et D- 2850m - J2 : 7km, D+ 1300m Nous avons vu des condors, le plus grand oiseau volant du monde 😉🦅.

9 March 2018

Comme Rome avec son Vatican, Arequipa possède une mini ville indépendante et religieuse : le Couvent de Santa Catalina ⛪️. Le couvent est fait de rues, places, maisons, églises, d’un hôpital et d’un cimetière. A son apogée, il comptait plus de 200 religieuses et servantes. Intégrer ce couvent était un honneur réservé aux deuxièmes filles des familles riches d’Arequipa. Le droit d’entrée s’élevait à 100 pièces d’argent par an durant les 4 ans d’apprentissage. Puis devenait encore beaucoup plus cher si la novice décidait de devenir nonne à vie... Complètement isolé du reste de la ville, les religieuses ne pouvaient pas sortir du couvent. Aujourd’hui une vingtaine de nonnes y résident encore 🙏
Après avoir passé plus de 10 jours dans le froid des hauteurs du Pérou, ce fut un plaisir d’arriver à Arequipa pour profiter de son soleil et de ses 25°C☀️. Arequipa est une très jolie ville avec une architecture fusionnant l’architecture traditionnelle locale et l’architecture coloniale espagnole. Cependant, la particularité première d’Arequipa est sa vieille ville entièrement construite en pierre blanche donnant un aspect très lumineux et propre à la ville.

7 March 2018

A peine rentré de la Vallée Sacrée, j’ai pris un bus de nuit pour Puño et le Lac Titicaca. Arrivé à 6h du matin à Puño, j’ai foncé à l’agence de voyage pour une visite de 2 jours des 3 îles communautaires peruviennes du lac. A 8h j’étais donc dans le bateau pour visiter les îles flottantes Uros, dormir chez l’habitant sur l’île de Amantani et visiter l’île de Taquile le lendemain matin. Sur le papier le séjour était top. On découvrait 3 communautés indigènes et on dormait chez l’habitant. Sauf que ces communautés sont pourries par le tourisme et tout est surfait pour faire plaisir aux touristes contre de l'argent. Pour être franc, j’ai détesté 😡. Les deux seules choses intéressantes de ce séjour furent : le coucher de soleil sur le lac et les Îles flottantes Uros. Ces îles faites en roseaux sont encore le lieu de vie de la communauté Uros qui y vie en parfaite autonomie.

6 March 2018

Le lendemain du Machu Picchu, j'ai visité la Vallée Sacrée des Incas 🏛️. C'est dans cette vallée entourée de montagnes que l'on retrouve le plus de ruines Incas : Pisac, Ollantaytambo, Chincheron, Moray et les Salars. Cette journée apporta de nombreuses informations complémentaires au Machu Picchu. Mais la visite de ces sites en une journée est trop speed et le guide n'a pas le temps de rentrer dans les détails. Le site que j'ai préféré est celui de Moray. C'est l'ancien laboratoire agronomique Incas. Les terrasses circulaires à différentes hauteurs permettaient de reconstruire différents microclimats. Grâce à ces microclimats les Incas ont pu hybrider différentes variétés de mais et de pommes de terre et les adapter à tous les climats présents au Pérou. Au final, plus de 4000 variétés de patate furent créées. Cette technologie oubliée fut retrouvée au XVII ème siècle sous Louis XIV 🤤.

5 March 2018

Le dernier jour de trek : l’arrivée au Machu Picchu 😎🏔. J'ai eu de la chance , il pleuvait des cordes lors de notre départ à 4h du matin et le brouillard empêchait de voir à plus de 2 mètres. A l’ouverture du Machu à 6 AM et bien que nous soyons (Max, David et moi) les 3 premiers à entrer sur le site , nous n’avons pas pu profiter de la vue comme en témoigne le selfie. Mais 30 minutes plus tard, le soleil faisait son apparition pour le reste de la matinée 😁☀️. J’ai passé plus de 6h à visiter les ruines, ce qui m’a permis de faire les 3 points de vue du Machu : la Puerta del Sol, Waina Picchu et les ruines 😏. Les ruines datent des années 1400 et sont impressionnantes par leur grandeur. Mais le paysage entourant le Mach est encore plus époustouflant. Le site est encerclé de sommets le dominant et accrochant les nuages.

28 February 2018

Plusieurs treks de plusieurs jours arrivent au Machu Picchu dont un de 5 jours et de 74km : Le Salkantay Trek 🏔. Au programme : - J1 : départ à 3912 m d’altitude, 13km de marche 🚶‍♂️, D+ 300m, nuit au camp à 4000m - J2 : départ 4000m, 22 km 🚶‍♂️, D+ 630m, nuit à 2900m - J3 : départ 2900m, 16 km 🚶‍♂️, D- 1350m, nuit à 1550m - J4 : départ 1550m, 19km 🚶‍♂️, D+ 500m, nuit à Agua Calientes à 2050m - J5 : départ pour le Machu Picchu 5km J’avais un super groupe de 12 personnes, cependant nous avions le pire guide monde. Pour illustrer le niveau du guide, Daniel, un membre du groupe, souffrait du mal des montagnes le premier jour. Il ne pouvait pas faire 10 pas sans s’assoir et vomir. Le guide connaissait son état mais en a eu marre de l’attendre et il est parti devant afin de boire un café au camp. C’est Neil, un irlandais du groupe, qui a du venir rechercher le guide pour qu’il s’occupe de Daniel. Au final, le guide a mis Daniel sur un cheval pour le monter au camp mais à perdu toute

26 February 2018

En attendant le départ pour le Machu Picchu, j’ai fait le trek de la Rainbow Mountain. C’est un trek assez difficile à cause de l’altitude. Il est assez court , 10 km, mais il commence à 4480m et se termine à 5100m d’altitude. J’ai dû m’acclimater à l’altitude durant 3 jours à Cusco pour ne pas risquer de subir le mal des montagnes. A l’arrivée, on est récompensé par une vue splendide sur une pyramide de couleurs issue de l’oxydation des minéraux de surface : oxyde de fer pour le rouge, oxyde de cuivre pour le vert et oxyde de soufre pour le jaune. En poursuivant le trek de 20 minutes de plus, on parvient dans la vallée rouge qui offre une vue splendide sur un paysage rouge et vert😁. Je suis assez fier de mon ascension de mon premier 5K en 45 minutes 😎. Cependant durant la descente un léger mal de crâne m’a rattrapé ahah

25 February 2018

Alors avoir mangé un ceviche au marché couvert de Cusco, nous rencontrons un jeune chaman espagnol du nom d’Abrahail qui nous conseille d’aller à Pisac voir les ruines incas, le marché ainsi que la messe du dimanche ã laquelle assistent les communautés des villages isolés proches de Pisac. Nous avons suivi son conseil et y sommes allés le lendemain avec Adeline et Marie. Après 1h30 de bus 🚌, nous sommes arrivés au marché de Pisac et avons pu profiter des délicieux fruits et acheter un gros bracelet de touriste 😉. Puis, nous avons assisté à la cérémonie pré messe catholique avec la parade des prêtres des différents villages et les enfants soufflant dans l’instrument traditionnel devant l’église 💒. Après la messe nous avons entamé la randonnée de 1h pour atteindre les ruines Incas de Pisac.

23 February 2018

Après un départ à 2h du matin de mon hôtel de Medellín et une crevaison sur l’autoroute en direction de l’aéroport, me voilà enfin arrivé à Cusco 🇵🇪 😃. Cusco est une ville magnifique avec sa grande place centrale, la plaza des armas, au style colonial flanquée de deux superbes églises.En me baladant dans la ville, je suis tombé sur le marché où l’on mange des plats cuisinés par des « Mamas » péruviennes pour 2€, dont d’excellents ceviches 😋. Concernant les péruviens, ils sont minuscules et m’arrivent aux épaules. J’ai l’impression d’être un géant ahah. Contrairement aux colombiens, les péruviens sont moins accueillants mais beaucoup plus traditionnels. Les femmes portent encore les habits traditionnels ce qui met beaucoup de couleurs dans la ville. Au total je reste une dizaine de jours près de Cusco point de départ de nombreux treks dont celui de 4 jours pour le Machu Picchu.

22 February 2018

Comuna 13 est l’un des quartiers de Medellín connu pour ses violences. C'est une ancienne favela à la lisière de la ville détenue par les paramilitaires et les FARC durant de nombreuses années. Afin de protester contre les violences et assassinats commis par ces milices, de nombreux artistes ont tagué les murs du quartier depuis le milieu des années 2010. Le quartier n’est devenu safe que depuis 2016 après la signature du traité de paix entre les FARC, les groupes paramilitaires et le gouvernement.

21 February 2018

Durant un Free Walking Tour de la ville, j'ai rencontré une Brésilienne Mel et un Italien Salvatore avec lesquels j'ai passé deux jours à visiter Medellín. C’est une ville assez laide sans plan d'architecture, où les maisons en briques s'entassent les une sur les autres. La vie nocturne et les bars à salsa sont le seul intérêt de Medellin. J’y ai d’ailleurs fait deux soirées l’une avec deux hollandais et l’autre avec Mel. L’équipe de football de Medellín est championne nationale en titre et titulaire de la coupe continentale. Je suis allé au stade pour voir un match ⚽️. J’ai été surpris par le niveau très moyen des deux équipes mais impressionné par l’ambiance et la ferveur des supporters 😉

20 February 2018

De Medellín je suis allé à Guatape pour voir le fameux lac artificiel issu de la construction du barrage hydroélectrique alimentant Medellín. Pour profiter de la vue, il faut gravir les 650 marches du Rock, rocher de 300 m dominant l’ensemble de la vallée. Une fois au sommet, la vue est époustouflante. En bordure du lac, la ville de Guatape est particulièrement jolie grâce à ses maisons colorées. Mais l'originalité de la ville est dans les sous-bassements peints des maisons qui représentent des scènes de la vie, des dieux indigènes ou des animaux sauvages.

18 February 2018

Nous sommes rentrés le 18 à Cartagena pour que Laura puisse prendre son avion le lendemain. De mon côté, j’ai pu ainsi prendre mon billet pour Mendelli, la ville de Pablo Escobar 😎

16 February 2018

Lors de notre séjour à Casa Vieja, nous avons rencontré un couple de français, Baptiste et Julie qui nous ont conseillé d’aller à Costeno Beach pour observer les singes 🐒 et de chiller au Max sur la plage 🏝. Nous avons donc modifié notre programme pour les rejoindre à Costeno Beach et passer au final 3 jours avec eux. Costeno Beach est une immense plage entre Palomino et Santa Marta où il est possible de se baigner malgré les violents courants. La plage est encore déserte. Seulement 4 petits hôtels se partagent le spot.

14 February 2018

Changement d’ambiance à Minca. Nous sommes restés 2 jours dans un petit hôtel tenu par 3 français et perdu dans les hauteurs de Minca : Casa Vieja. Composé de petits bungalows au milieu de la forêt, c’est l’un des meilleurs hôtels de mon voyage. En seulement 2 ans, les propriétaires ont réussi à créer un endroit à l’ambiance chaleureuse où l’on se sent immédiatement comme à la maison. La région de Minca est connue pour son café biologique. Nous en avons donc profité pour visiter une plantation ainsi que son usine de transformation équipée de machines des années 45. De nombreuses balades en forêt partaient de l’hôtel dont celle de la Cascade Polo Azul à 2h de marche. L’hôtel est également un spot parfait pour partir observer les oiseaux de la Sierra Nevada tôt le matin. Nous avons vu des toucans et des colibris.

12 February 2018

Le 12 nous avons filé pour Barranquilla et son carnaval. C’est le deuxième plus gros du monde juste après Rio de Janeiro. Sur les 4 jours de carnaval, nous n’avons assisté qu’au 3ème. Nous avons rencontré des colombiens très sympas qui nous ont indiqué The Place To Be pour profiter du défilé de l’après midi. Il était impressionnant de voir le nombre et la joie des danseurs qui paradaient. Petit coup de chance, nous avons pu voir la reine 👸🏻 du carnaval. Nous avons passé la soirée dans la rue d’un des bars mythiques de Barranquilla. On avait l’impression d’être dans une guinguette géante avec plusieurs milliers de personnes dansant avec le smille aux lèvres 🤪

11 February 2018

Après la Ciudad Perdida, direction Carthagena et récupération de Laura à l’aéroport. Nous avons passé la journée à nous balader dans les 3 quartiers de la vieille ville : Getsemany, El Centro et San Diego. Le soir, nous sommes allés dans un club de salsa : le Club Havana. Nous y avons rencontré un couple de canadiens très sympas 😉

7 February 2018

Durant la randonnée ver la Ciudad Perdida, nous sommes passés dans différents villages d'indigenes de la Sierra Nevada. Cette civilisation d’indigènes est très conservatrice : - Le travail est réparti entre les hommes et les femmes sans possibilité d’interchanger les rôles - Il est interdit de porter autre chose que les habits traditionnels blancs symboles de pureté - Les hommes passent leur temps à chiquer des feuilles de coca Le rituel pour passer à l’âge adulte est plus que barbare. A ses 18 ans, on attribue au jeune homme une éducatrice de 40 ans qui va lui apprendre à faire l’amour pendant 6 jours. Pour la fille, c’est entre ses premiers et deuxièmes règles et la formation dure 1 mois avec également un homme de 40 ans 😒

6 February 2018

En arrivant à Santa Marta, j'ai eu le temps de faire le trek de 4 jours de la Ciudad Perdida avant l’arrivée de Laura. C’est une randonnée de 6 à 7 heures par jour dans la forêt amazonienne. Soit 46 km quotidiens sous 30°C avec des moustiques ressemblant plus à des vampires qu'à des insectes. Les bivouacs étaient rudimentaires avec des lits et hamacs plein de puces de lit et des draps plus ou moins propres. Et petit cadeau de la fin, d’énormes crampes d’estomac le dernier jour de rando 🤢. Cependant le trek en valait la peine. Le paysage durant toute l’ascension et l’arrivée à la Ciudad Perdida étaient magnifiques.

3 February 2018

J'ai passé mes premiers jours à Cabo De La Vella. C'est un spot de kitesurf en plein milieu du désert situé à 3h au sud de Riohacha. Initialement, je devais y passer 3 nuits, mais je suis parti une nuit plus tôt car il n'y avait rien à faire excepté du kitesurf et la location du matériel était excessivement chère : 70€/jour.

2 February 2018

31 January 2018

Avec Lucie et Benoit, nous avons passé deux jours dans le parc du Corcovado. Le premier jour, nous avons marché 20km pour rejoindre la Sirena à partir de Carate. Keller, notre guide, nous a montré de nombreux animaux que nous n’avions pas vu tels que les fourmilières et les tapirs. Au camp de la Sirena où nous passions la nuit, un foot s’est organisé entre les touristes et les guides. La balade s’est poursuivie le lendemain avec un parcours de 12km au tour de la Sirena.

28 January 2018

Après la journée au parc national Manuel Antonio, nous avons fêté les 29 ans de Lucie à Dominical.

27 January 2018

Après le pont aux crocodiles, nous sommes allés faire la petite randonnée de « La cascada de Carara ». Au bout d’une heure de marche, on arrive au pied de la plus grande cascade du Costa Rica (280 mètres de haut). Sur le chemin nous avons vu des Toucans et des Macaos
Le lendemain, nous sommes partis aux aurores pour Quepos. Nous avons pris un ferry à 5h30 du matin puis roulé 3h. Sur la route nous nous sommes arrêtés au « Pont aux crocodiles » d’où les ticos nourrissent les reptiles de leurs restes de viande. Il n’est donc pas étonnant d’y observer des spécimens de 4 à 5 mètres.

26 January 2018

Après avoir quitté l’Isla Tortuga, nous avons roulé une heure pour dormir à Paquera. Coup de chance, c’était la « Fiesta del Pueblo ». Durant ces deux jours de fête les habitants élisent leur Miss et les familles de fermiers mettent leur honneur et réputation en jeu en s’affrontant dans différentes épreuves de rodéo. L’ambiance est très familiale et typique, nous étions les seuls gringos du village. Nous avons découvert la culture locale loin des bars et stations balnéaires de la côte pacifique. Nous avons mangé et bu pour trois francs six sous : 3€ le quasado (plat à base de riz, haricots rouges, une viande, deux petites tortillas et une petite salade) et 1€ la bière locale.
Nous avons passé la journée sur l’isla Tortuga à 1h de bateau du Parc National Curu. J’ai fait une plongée sous marine tandis que Benoit, Marine, Lauriane et Lucile faisaient une session de snorkeling. La plongée dura 40 minutes à 25 mètres de profondeur avec comme faune : de nombreux Puffer fish, des langoustes, une murène de plus d’1 m et une petite raie à taches jaunes. J’ai cependant été dégoûté de ne pas observer de requins à pointes noires et pointes blanches comme mes co-plongeurs avaient pu le faire 1h plutôt. Nous avons ensuite lézardé sur la plage et fait une petite randonnée avec Benoît jusqu’au sommet de l’île. Sur le retour en bateau, nous avons croisé une baleine à bosse avec son baleineau qui s’amusait à sauter hors de l’eau. Instant magique Puis nous avons pris la route pour Paquera.

25 January 2018

Après une journée de randonnée dans le parc National de Curu, nous sommes retournés à Montezuma où nous dormions depuis la veille. Sur la plage de Montezuma, une association de protection des tortues vertes du pacifique avait installé une nurserie de nids de tortues. L’association récupère les œufs de tortue juste après leur ponte pour les protéger et les transférer dans la nurserie jusqu’à éclosion. Nous avons eux la chance d’assister à la naissance d’une vingtaine de bébés tortues 🐢

23 January 2018

Nous avons fait la route de Tamarindo à Montezuma. La route ou plus précisément la piste de 4h longeait la côte et coupait des rivières sans pont. C’était très beau. Nous nous sommes arrêtés plusieurs fois sur la route pour profiter des plages, dont celle de Malpais où nous avons surfé et assisté au coucher de soleil 🌅

22 January 2018

La région de Tamarino est connue pour ses plages où viennent pondre de nuit les tortues luths et vertes du pacifique. A partir de leur vingt ans, les tortues femelles reviennent chaque année sur leur plage de naissance pour y pondre entre 60 et 120 œufs. Elles arrivent sur la plage, cherchent l’endroit idéal pour pondre, nettoient le site choisi enlevant les branches et le sable sec avec leurs nageoires, creusent un trou et y déposent leurs œufs avant de le refermer. Au total, le procès peut prendre plus de 3H. Le sexe des bébés tortues dépend de la température de l’œuf. Empilés les uns sur les autres, les œufs du fond seront plus frais que ceux du dessus et seront mâles. Afin de protéger les œufs, les derniers pondus sont stériles et servent de couche de protection en absorbant la pression lorsque la tortue referme le trou et tasse le sable. Nous avons eu la chance d’observer l’arrivée et la ponte d’une tortue verte géante : 1,3m de long et 1m de large
Arrivés la veille à Tamarindo, nous avons rejoint deux amis de Lolotte : Marc Antoine et Morgane. Le lendemain, nous avons passé la journée à surfer et faire du snorkeling.

21 January 2018

Après être arrivé à l’aéroport de San José, j’ai pris un bus pour rejoindre Benoit, Marine, Lauriane et Lolotte à Liberia. Malgré les 200km séparant San José de Liberia le bus a mis 5h. Le lendemain matin, nous sommes allés au parc national du Rincon de la Vieja pour faire deux randonnées amenant à des cascades : l’une de 5h et l’autre de 2h. Durant ces randonnées nous avons observé l’activité volcanique au travers des fumerolles. Mais nous avons surtout eu un avant goût de la faune exceptionnelle du Costa Rica qui comptabilise 5% des espèces mondiales. Nous avons vu : - des singes araignées (les roux sur photo) - des capucins (blanc et noir) - un paresseux - un coati (espèce de fourmilier blanc et noir) - Entendu des singes hurleurs

20 January 2018