France, Thailand, Indonesia · 12 Days · 16 Moments · September 2017

Le journi de Véronique - Indonesia


5 October 2017

Second jour sur les îles. Ce matin, Nusa Lembongan, nous plongeons au delà des 35 m, toujours à la recherche des Molas. Rien. Nous commençons à remonter et soudain, Cédric nous signale un Molas un peu en contrebas, nous restons à le regarder un peu mais nous sommes déjà sur réserve et la fin de plongée est un peu délicate compte tenu de nos faibles réserves d’air. Seconde plongée, même site que la veille (too much). Rien. Troisième plongée. Nous prévoyons une dérivante. Arrivée sur site : pas de courant Changement de programme : site SD. cool. Prévu pour tous niveaux. Tranquille, on essaie d’éviter la déco. Et là, un mola tout tranquille. Un peu plus loin de superbes tortues, manifestement affamées, nous restons un bon moment à les regarder. Retour sur une mer très houleuse. Même pas malades… Au port, toujours les pêcheurs à pieds dans la baie.

4 October 2017

4 octobre. Nusa Penida. Foule à Cristal Bay. On se prépare psychologiquement à plonger dans le courant, dans le froid, on se dit que l’on va peut être voir des Molas. En fait, l’eau est chaude, il n’y a pas de courant et les Molas doivent se balader ailleurs. Après le repas, nous contournons l’île. Jolies falaises sur la mer bleue. Manta point. Nous plongeons d’abord un peu à distance mais toujours pas de Molas. Nous remontons vers la station de nettoyage des Mantas, une passe au loin dans le bleu … mais rien de plus. Cédric commence à avoir des inquiétudes. Arrivée sur site, deux Mantas se promènent tranquillement. Paisibles. Retour au port à marée basse, où nous attendons un moment le bateau pour décharger le notre. Belle lumière de fin d’après-midi. Repas du soir au marché de nuit.

2 October 2017

2 octobre, départ vers Sanur. Budi vient nous chercher vers 10 h. Arrêt chez un menuisier, qui fabrique des temples en bois. Tirtaganga : visite du palais d’eau, tranquille magnifiques pièces d’eau. Superbes paysages de rizières. Amlapura : village un peu perturbé par la télévision nationale venant filmer l’éruption. Ujung : visite du palais d’eau Taman Ujung dont un bâtiment est resté tel quel après l’éruption de 1963. Vaste et un peu trop solennel. Klungkung: visite du Taman Gili. Pavillon servant à rendre la justice remarquable par ses dessins couvrant les plafonds. Visite à un atelier de sculptures sur bois et à un autre de batik (balinaises peu aimables … une première )

1 October 2017

1er octobre, plongées à Amed, petit trajet pour arriver sur une grande plage de petits galets. Nous nous posons dans un bar assez désert. Pirogues à balanciers. Cap pour la première plongée, mise à l’eau sans le bloc et nous nous y équipons, un peu délicat la première fois. Fort courant. Nous nous accrochons parfois un peu aux branches … Sortir de l’eau sans trop de problèmes puis retour au port. Seconde plongée une heure après vers un site connu pour ses raies pastenagues, magnifiques anguilles jardinières. Superbe tortue bien cachée. Retour au restaurant puis repas et troisième plongée en début d’après-midi. Retour à l’hôtel en s’arrêtant devant les salines locales. Massage à l’hôtel en arrivant puis tour de nuit dans l’eau quelques poissons et beaucoup de crabes. Repas à l’hôtel : poisson au barbecue.

30 September 2017

30 septembre, plages de Tulamben mais l’épave, en zone d’exclusion n’est pas visible. De gros galets et des vagues la mise à l’eau comme la sortie est un peu sportive ( on comprend ceux qui n’aiment pas les galets). Les fonds sont particuliers, noirs, des cailloux, peu de coraux. Changement de site, route caillouteuse, même type de plage. Un couple porte nos blocs jusqu’au site de plongée. Même type de fond, juvéniles d’empereurs magnifiques. Repas à notre hôtel puis troisième plongée juste à côté. Toujours des galets mais nous commençons à mieux maîtriser la sortie de l’eau grâce aux conseils de Jance. Repas du soir à l’hôtel. Nous y sommes seuls, choyés par les gérants

29 September 2017

Après Singaraga, nous nous arrêtons visiter le plus vieux temple hindou de l’Ile. Petit et désert, superbement sculpté mais assez abîmé, ce temple est magnifique de calme et de recueillement. Puis nous filons vers Tulamben en rencontrant les premières zones de déplacés. Sur une route étonnamment calme aux dires de notre guide nous traversons toute la zone qui s’étend au pied du volcan. Les villages sont assez déserts, beaucoup de maisons fermées, seules quelques échoppes continuent leur activité. Plus loin, nous découvrons la vue sur le volcan, à peine couronné d’un panache de fumées noires et blanches. Vision assez tranquille en fait. Tulamben est vide, les hôtels fermés. Nous arrivons à Batu Belah, petit hôtel très familial, quatre ou cinq bungalow et une vue magnifique sur la mer … nous sommes les seuls résidents. Un petit tour dans l’eau : beaucoup de poissons mais des fonds dévastés. Près du bord, un juvénile de platax au look de feuille morte.
Aujourd’hui vendredi. Journée de transfert vers Tulamben avec Budi que Cédric a finalement décidé à venir nous chercher malgré sa crainte du volcan. Premier étape dans le plus grand temple bouddhiste de l’île, en grand travaux de restauration. Beaucoup d’escaliers et de temples dédiés au Bouddha, un peu hétéroclite et bariolé. Un très joli ensemble de dragons et quelques superbes nymphéas. Ensuite, étape aux bains d’Air Panas. Sources d’eau chaude soufrée. Surtout des touristes mais aussi des indonésiens. L’ambiance y est décontractée, l’eau est verte avec cette odeur particulière au soufre sans que ce soit trop fort. Passage à Lovina, réputée (mais est ce bon terme) pour l’observation de bans de Dauphins. Ensuite arrêt à Singaraga, ancienne capitale du pays pour trouver une carte mémoire pour la caméra. Ville marquée par la colonisation hollandaise. Petite balade en bord de mer pour voir les quelques anciens bâtiments qui persistent (pas inoubliable).

28 September 2017

Aujourd’hui « muck dive » à Gilimanuk qui est un bras de mer qui rentre dans la terre. Cette zone peu profonde abrite toutes sortes de petits poissons aux formes parfois improbables ( poissons-feuilles, poissons-crapaud, poissons cardinaux) … deux plongées un peu au milieu des gravats dehors et des détritus sous l’eau (mais il paraît que c’est dans les vieilles boites de conserves qu’on abrite les plus beaux poissons (ou belles crevettes car il y en avait de très sympas). C’est un biotope très particulier où la maîtrise de la stabilisation et un plombage soigné sont les garant d’une plongée tranquille. Nous avons goûté des « sala », fruits typiquement balinais amont la peau rappelle celle du serpent , c’est bon à Bali … Pendant le repas nous avons envisagé les différentes complications liées à la suite du séjour (Tulamben comment et avec qui ? On fait quoi si ça pête ?) Finalement on y va avec un plan d’évacuation en cas de problème (l’hôtel n’est pas dans la zone d’exclusion ).

27 September 2017

Ça matin lever vers7h30 et petit déjeuner au bord de la plage puis promenade le long de la plage (un peu sale) où des pêcheurs s’affairaient. Rencontre avec Cédric vers 10H. Préparation du matériel. Départ en voiture pour le parc naturel puis bateau jusqu’à.à l’île de Menjangan. Premier site de plongée superbe : un requin, des thons et beaucoup de poissons papillons que nous n’avons jamais vu, des poissons anges empereur, des royaux et des comatules de toutes les couleurs, des éponges vertes improbables et des poissons clown noirs ( de quoi faire peur aux petits enfants). La présence d’un courant insistant nous a amené à transformer la plongée en dérivante... Repas sur l’île de Menjangan, envahie par une colonie de javanais en sortie scolaire, bruyants mais disciplinés. Le pique-nique s’est malgré tout déroulé dans le calme tout juste interrompu par une famille de cervidés en quête d’ombre et de reliefs.
Plongee de l’après-midi, sur un tombant assez raide. Requins dans le bleu (sont un assez près), chirurgiens parfois très costaux et toujours des comatules partout. Plongée avec palier de deco, 7 mn à 3 m, heureusement qu’il avait des poissons à regarder et l’ocotopus de Cédric car j’étais un peu juste. Retour sur Bali puis a l’hôtel. Nettoyage et rangement du matériel puis repas avec Cédric devant des danses balinaises.

26 September 2017

Levé tôt ce matin (réveillés vers 5h) nous avons fait une petite balade sur la plage où de nombreux chiens s’ébattaient pendant que des balinais se baignaient dans le soleil levant. Départ vers 9h30 pour la traversée du pays via le temple Taman Ayun et le lac Bayun en passant par un grand parc avec des orchidées mais ce n’était pas trop la saison des fleurs. Petit cours de riziculture en cours de route. Arrivée à l’hôtel à Permuteran vers 16h30. Jolie plage de sable noir, peu de monde

25 September 2017

Arrivée à Bangkok. Philippe un peu naze et couloirs interminables. Pleins de fruits exotiques frais ou séchés. De l’exotisme d’aéroport. Retard au décollage de Bangkok, comme ça on a dormi plus longtemps. Formalités de douane et d’immigration un peu longues puis traversée de la ville à la nuit tombante avec notre guide. Nous nous sommes installés à l’hôtel : bungalow dans la verdure. Ce soir petite balade sur la plage de nuit , pas emballés par les restaurants nous avons fait près de l’hôtel notre premier repas gastronomique.
Embarquement fait à 13h15. Placement à l’aise grâce à Serge.

23 September 2017