Benin · 30 Days · 20 Moments · June 2018

Le journi de Béatrice - Bénin


21 July 2018

Aujourd’hui, nous sommes retournés à Grand Popo. Nous avons passé une journée super relaxe sur le bord de la mer avec pleins de bonne nourriture. Nous avons mangé un fish & chips pour le dîner! C’était super bon!

20 July 2018

Vendredi après-midi, la responsable de Syto-Bénin à Comè, Gildas. Nous a invité chez elle à Lokossa, une ville à 1h au Nord de Comè. Il y a beaucoup plus de végétation que dans notre ville et l’endroit est magnifique. Sa fille nous a fait visité l’ensemble de la ville à pied. Le soir, Gildas nous avait cuisiné du Dgebe qui est fait à partir de couscous, yogourt nature et lait sucré concentré. Nous avons par la suite mangé du tilapia avec du riz et des légumes, puis une salade de fruits. C’était vraiment super bon. Nous avons énormément apprécié la journée!

19 July 2018

Jeudi, nous avons invité quelques uns des étudiants à prendre un verre pour les féliciter pour leur fin de stage. Ils repartent déjà dimanche. L’hôpital sera vide sans eux, ils faisaient presque tout. On va beaucoup s’ennuyer. Ils prenaient le temps de tout nous expliquer et jasaient beaucoup avec nous quand c’était mort a l’hôpital. Ce sont aussi dans les rares personnes qui ne nous parlent pas en essayant d’avoir des gains de notre part. Leur présence faisait beaucoup de bien à l’hôpital. Vendredi, nous avons filmé pour notre projet l’urgentologue. Ses propos vont suremen être très pertinents pour notre projet. On réalise qu’on part déjà dans une semaine. Je commence à avoir hâte de partir. J’ai beaucoup apprécié l’expérience, mais je n’ai pas développé d’attachement pour l’endroit. J’ai aussi reçu la robe que j’avais fait faire. Je suis super satisfaite du résultat!

18 July 2018

Photos de notre soirée avec nos amis étudiants de l’hôpital!
Lundi, j’ai commencé ma demaine dans le service de pédiatrie. La pédiatre est super gentille avec nous. Elle nous donne des tâches et prends le temps de nous parler. Elle a une soeur qui habite à Montréal et aimerait peut-être venir s’y installer même si elle sait qu’elle devrait refaire sa résidence et que ca serait ardu. J’apprend énormément. En hospitalisation, il y a énormément de cas de paludisme Mardi, un enfant avait des abcès aux bras et les parents n’avaient pas les moyens de payer pour l’opération. Le chirurgien m’a expliqué que souvent ils se cotisent pour les cas social. Par contre, vu que le ministère était a l’hôpital, ils ont dû cacher l’opération pour éviter du trouble avec l’état. Mercredi, c’était une grosse journée de ménage à l’hôpital. Nous avons nettoyé avec les étudiants l’ensemble de la pédiatrie. Les médecins aussi étaient de la partie. Jeudi, en gynéco, le médecin a frappé 3x une patiente. Ça nous a beaucoup choqué. On risque d’éviter ce service dorénavant.

13 July 2018

Ce weekend, j’ai eu la chance de faire un safari au parc de la Pendjari qui est le plus beau parc d’Afrique de l’Ouest. Les paysages y sont à couper le souffle. Nous étions pour la 1re fois réunis les 14 ensemble. Nous étions installés sur le toit de la camionette où il faisait super beau. J’ai eu la chance de voir plusieurs animaux dont des singes, babouins, crocodiles, cob, antilopes cheval, varan, buffle et une multitude d’oiseaux. Le paysage était toutefois assez calme et nous avons eu de longs moments sans animaux. Ceux-ci sont plus visibles soit vers la fin de l’après-midi ou très tôt le matin. Nous nous sommes d’ailleurs lever à 5h30 pour aller les observer. Après de longues recherches, nous avons eu la chance de voir un lion et une lionne. Nous étions très tranquilles et ils sont restés très longtemps à proximité de nous. Ce sont des animaux magnifiques. Nous sommes aussi allés sur le bord de chutes pour se baigner. C’était très rafraîchissant. Une expérience inoubliable!!🦁

10 July 2018

Cette semaine à l’hôpital, je suis allée en ophtalmologie. J’ai eu la chance de faire des tests oculaires notamment avec la lampe à fentes. La médecin nous demandait aussi ce qu’on voyait d’anormal et à quoi on pensait. Ce fut une journée extrêmement enrichissante. Nous avons eu une grosse discussion avec le chirurgien sur le féminisme. Il nous a dit que l’égalité des sexes est une invention de l’occident et qu’elle n’est pas nécessaire puisque chaque groupe a son rôle qui lui revient. C’est dommage de voir que les mentalités n’évoluent pas toujours. Nous avons eu un gros choc culturel. Il y avait 3 urgences médicales et personne ne faisait rien parce que la famille n’avait pas payé encore pour la chirurgie. On nous a dit de payer si on était pas d’accord, mais on ne peut pas faire ça, ça contribue a la supériorité du blanc. Il y a eu 5 césariennes le soir et 5 bébés morts nés à cause des complications. C’est super triste. On ne réalise pas à quel point on est privilégiés au Canada.

7 July 2018

Dimanche, à Porto-Novo, nous sommes allés au marché pour acheter du tissu. Nous allons nous faire faire des habits typiquement béninois. Pour ma part, je veux me faire faire une robe longue avec un buste cache-coeur. Une dame de l’hôtel nous a accompagné pour qu’on ne se fasse pas arnaquer et évaluer si le tissu qu’on voulait était de bonne qualité. Par la suite, nous sommes allés au Jardin des Plantes et de la Nature. C’était très joli. On s’ennuie beaucoup de la végétation et de la verdure. C’est vraiment très joli. Lors de notre séjour, nous avons rencontré le groupe de Porto-Novo et avons passé du temps avec eux. Ils sont un super beau groupe et sont extrêmement sympathiques. Un beau weekend!!
Nous nous sommes rendus à Porto-Novo pour visiter la ville. Nous logions à la Casa Danza où le personnel était très sympathique. Nous avons visité le palais Honmè où logeait le roi. Il y était entouré d’une centaine de femmes qui devaient toutes mourir peu à peu lorsque le roi mourrait. Le roi y était vu comme une sorte de divinité. Sur le trajet, nous avons vu la cathédrale Notre-Dame ainsi qu’un temple vaudou. Nous sommes par la suite allés au centre Songhai qui est un centre de formation agricole qui recycle tout ce qui est produit dans le but de produire zéro déchet. Ils essaient plusieurs procédés innovateurs pour y arriver. Nous avons toutefois été pris par le deluge et avons dû arrêter la visite au milieu. Le soir, nous sommes sortis avec le responsable Syto de Porto-Novo, Maurice. Il nous a amené dans un club avec une piste de danse. Nous nous sommes bien amusés, mais à la fin nous étions tannés et voulions rentrer, mais notre lift ne voulait pas partir. Premier petit down.

2 July 2018

J’ai eu l’occasion de visiter la morgue cette semaine. C’était une expérience extrêmement troublante et chargée en émotions. Au Canada, on place les morts dans des sortes de cases ou tiroirs, alors qu’ici, tout le monde est entassé et presque un par dessus l’autre. En ouvrant la porte, on voit vraiment un gros tas de personnes mortes. Après notre visite, l’infirmière du département de chirurgie, nous a fait un atelier sur la médecine quantique. Elle nous a montré des sortes de disques, l’alpha spin, qui supposément neutralise les ondes nocives autour de nous et guérit tout et même des choses comme le diabète selon elle. Nous sommes restés très dubitatifs devant ce qui nous semblait de l’arnaque pure, mais avons beaucoup ri lors de la démonstration où elle a pris Eric en exemple. C’est dommage que des gens représentants la médecine ici tiennent de tels propos. Un des chirurgiens Dr Batakou est très gentil et nous explique toutes ses chirurgies et nous quizze. J’apprécie beaucoup.
J’ai passé cette semaine à l’urgence. C’est très spécial de voir des cas aussi lourd qu’on en voit ici. Il y a très peu de promotion de la santé et l’éducation semble très faible. Avec l’occidentalisation, il y a aussi la montée des maladies chroniques qui semble très présente. J’ai entre autres pu voir un cas de syphilis et une insuffisance rénale chronique extrêmement grave. Ici souvent avant de venir a l’hôpital, les gens essaient la médecine traditionnelle. La femme avec une insuffisance avait des marques sur la peau, car elle avait essayé de crever les œdèmes sur ses pieds et son ventre était aussi très gonflé. Les cas de VIH sont aussi très lourds, car les gens ont beaucoup de difficultés à comprendre que la médication doit se prendre à vie même si ils vont bien et n’ont pas de symptômes. Souvent ils arrêtent les traitements, ce qui fait en sorte qu’ils contaminent les gens autour et que le virus devient résistants au médicaments. Ça fâche beaucoup les médecins ici aussi.

1 July 2018

Ce weekend, nous sommes allés à la plage de Grand Popo. C’est un paradis sur terre. Nous avons pris la fin de semaine super relax et avons profité de la plage et de manger de la bonne nourriture de restaurant à l’hôtel. Nous avons passé une soirée entre amis sur le balcon à discuter et écouter de la musique. J’apprécie énormément passer ce séjour avec des gens que j’apprécie autant. Dimanche, nous avons fait un tour guidé dans le fleuve et sommes allés dans le petit village d’Hévé où on nous a beaucoup parlé du vaudou. Le guide nous a beaucoup parlé de médecine traditionnelle et du pouvoir des plantes. Il est intéressant de voir l’autre côté de la médaille. Nous nous sommes arrêtés chez le sage du village qui nous a fait essayé l’alcool fort local. Nous avons fini le weekend à lire sur le bord de l’eau et vraiment profiter de la plage au max.

26 June 2018

Aujourd’hui, j’ai suivi le kinésithérapeute à l’hôpital. C’était extrêmement intéressant puisque j’ai pu voir des cas vraiment liés à ce que j’avais vu à l’école comme des hernies centrales, des AVC, des atrophies musculaires et des arthrites. J’ai vraiment aimé pouvoir mettre mes connaissances en application. En après-midi, nous avons assisté à 2 césariennes. Le chirurgien a beaucoup mieux pris soins des patientes que le gynécologue et a vraiment pris le temps de bien tout refermer et faire ses points. Il nous a quizzé beaucoup sur l’anatomie en live en prenant vraiment le temps de nous montrer toutes les structures visibles de l’abdomen et m’a même fait écrire la note au dossier. C’était somme toute une très belle journée malgré la pluie qu’il y a eu en après-midi.

25 June 2018

Aujourd’hui, en prenant la tension artérielle des patientes de la maternité, une des femmes a perdu ses eaux. Elle a par la suite accouché d’un bébé de 9lb en une vingtaine de minutes. J’aime beaucoup pouvoir voir les femmes accoucher ici et voir naître les nouveaux-nés. En après-midi, je suis allée à l’urgence où il y avait un patient avec une fracture ouverte du tibia. À 15h, il était encore saoul, alors qu’il était arrivé durante la nuit. Étant donné qu’ils n’ont pas pu l’identifier ni rejoindre ses proches, ils ont considérés qu’il ne pourrait pas payer pour une chirurgie et ont fait les points de suture par dessus la fracture sans rien réparer. Il est possible qu’il doive se faire amputer non pas par absence de traitement, mais par manque d’argent pour recevoir des soins adéquats, ce qui est venu me chercher. Nous avons fini l’après-midi au bar la Gabonaise où nous avons bu une bière et joué au 9, puis je suis rentrée et ai discuté avec ma famille d’accueil.

24 June 2018

Aujourd’hui, nous sommes allés à Ouidah près de Comé. Nous avons commencé par visité le temple des pythons où j’ai pris pour la 1re fois un python et qui sert de lieu d’offrande sacrée. Nous avons ensuite visité la forêt sacrée qui est une forêt construite par les rois et qui est entièrement dédiée au vaudou. Cela m’a fait du bien de voir de la verdure comme à la maison. Puis, nous avons visité le musée d’histoire de Ouidah dédié entre autres à l’esclavage pour finir par faire la route des esclaves. On nous a expliqué toutes les étapes allant de la vente, à comment ils faisaient oublier aux gens leurs racines, puis les mettaient dans des pièces noires pendant des mois pour qu’ils perdent tous leur repère avant de les amener à la porte de non retour où ils prenaient le bateau. Cela m’a vraiment fait réalisé à quel point le traitement qui leur était réservé était horrible et de la chance que nous avons! Nous avons fini en mangeant dans un petit resto local très charmant et calme!

23 June 2018

Aujourd’hui, c’est congé de l’hôpital. Ce matin j’ai fait la lessive à la main pour la 1re fois. Étant donné la pluie, nous n’avons pas pu sortir nous promener comme prévu et avons passé une journée tranquille à la maison. Lorsqu’il pleut, les rues deviennent boueuses et il devient plus difficile de sortir. Les gens restent en dedans et la journée semble s’arrêter. Ce midi, nous avons mangé un plat traditionnel, la pâte avec une sauce gluante de légumes verts et de fruits de mer, dont des minis crabes qu’ils mangent ici avec la coquille et de tout petits poissons fumés qu’ils mangent aussi en entier sans les décortiquer et enlever la tête. Une fois la pluie cessée, je suis allée avec les autres chez Ann Julie où nous avons passé un moment ensemble. Nous avons joué aux cartes à Bluff et au 9 et beaucoup discutés. Sur la route, je me suis fait abordée par un garçon de mon âge. Les jeunes sont très insistants. Il faut vraiment être direct et clair, car ils ne démordent pas facilement.

22 June 2018

Après 3 jours en gynéco, je commence à avoir de bons contacts avec le médecin et chef du département. Il a commencé à me montrer à lire des échos et me posent souvent des questions sur ce que je vois. J’ai même pu assister à une césarienne. C’est vraiment différent d’à Montréal. La notion de stérilité est vraiment moins respectée et les gens utilisent même leurs téléphones dans le champ stérile. Les médecins sont aussi beaucoup moins respectueux du corps de la femme. Après avoir procédé à l’incision, ils ont tiré très forts des deux côtés de la plaie pour l’ouvrir ce qui m’a choqué pour ensuite sortir le bébé qui a très rapidement quitté la salle sans que la mère ne puisse le voir au préalable. Il n’y a aussi que très peu de personnes dans la salle soit l’anesthésiste, le gynéco, une inhalo et une infirmière. Très peu de mesure sont prêtes pour se préparer à d’éventuelles complications. Nous sommes très chanceux au Québec des services offerts. Ici il y a beaucoup moins de ressources
Ann Julie et moi avons rencontré un petit garçon de 3-4 ans trop cute! Il ne parle pas français et semble ne jamais avoir vu de blancs avants nous. Au début, il était très curieux et un peu méfiant devant la nouveauté, mais maintenant il accourt vers nous lorsqu’il nous voit et ne veut pas qu’on s’en aille. Il est vraiment adorable! Après l’hôpital, nous nous sommes promenés et sommes allés goûter à la bière locale, La Béninoise. Je suis vraiment contente de pouvoir passer l’été avec des personnes que j’apprécie autant. Le soir, la maman avait préparé de la guacamole avec du pain et je suis restée parler avec eux par la suite. La vision du monde est très différente notamment sur la vision de la mort, de l’amour, etc. J’ai eu un gros clash avec le papa sur les notions de divorce et de polygamie, mais ces discussions sont somme toute intéressantes, même si les valeurs sont vraiment aux antipodes.

21 June 2018

J’ai débuté à l’hôpital dans le département de maternité. Ici le concept d’intimité n’est vraiment pas le même. Il y a plusieurs patients en même temps dans le bureau du médecin et c’est lui qui décide de tout. De plus, il n’y a pas de jaquettes comme ici et les patientes se mettent complètement nues sur la table. Le gynéco fait énormément d’échographies en consultation et préfère faire les césariennes le soir et la nuit. Les femmes qui accouchent sont très jeunes; il y en a beaucoup qui ont mon âge. Les sages-femmes sont très gentilles et accueillantes avec nous. J’ai pu voir un accouchement en direct. Ils ont utilisé des ventouses et tirés pour sortir le bébé, puis ils l’ont pris par les pieds pour le nettoyer. C’est différent d’ici où on protège beaucoup la tête. Avec Ann Julie, nous nous avons fait des liens avec les étudiantes là-bas qui nous expliquent tout et nous font visiter. Nous avons visité tous les départements avec elles et pris des signes vitaux avec elles.
Dimanche à 22h, je suis arrivée à Cotonou. Nous avons le lendemain pu visiter la ville. Cotonou est très grande. Il y a beaucoup de trafic. La plupart des gens voyagent en moto et même les taxis ici sont des motos qu’on appelle des zems. Nous avons tout d’abord visité le marché Dantokpa, soit le plus grand marché d’Afrique. Le visiter en entier prendrait plus d’une journée et c’est ici que s’approvisionnent la plupart des autres marchés de la région y compris ceux du Togo, du Nigeria, etc. Il y a des allées et des stands à n’en plus finir. Il y a des tissus colorés tous différents les uns des autres à l’infini, et il en est de même pour les chaussures, bijoux, etc. Les gens utilisent les tissus et fabriquent eux-mêmes leurs vêtements. Nous sommes allés ensuite manger à la plage d’Obama, puis en bateau à la petite ville de Ganvié. C’est une ville bâtie à piloti sur l’eau qu’on appelle la Venise de l’Afrique. C’est fascinant de voir les marchés et commerces sur les bateaux!