Portugal · 4 Days · 24 Moments · February 2018

L'aventure de N&M - Portugal


26 February 2018

End of the trip ! Enchantés par cette ville colorée et ultra photogénique, nous avons déjà hâte de revenir rendre visite à ses accueillants habitants... à très vite Lisboa 🧡
Dernière journée à l’aquarium de Lisbonne construit pour l’exposition universelle de 1998. Petits et gros poissons sont difficiles à attraper !! (En photo). Les méduses illuminent les vitres tandis que les visiteurs sont sensibilisés à la protection de la faune marine.

25 February 2018

Concert de fado et autres chansons en portugais Superbe voix (Daniela Mendes) Resto sympa ! On se souviendra de la petite coupure de courant 😅
Toujours à Sintra, nous marchons quelques minutes pour atteindre la Quinta da Regaleira, résidence et jardins d’été mystérieuse. Son orfèvre, Luigi Manini, y a caché de nombreuses énigmes en rapport avec l’ordre des templiers et la franc-maçonnerie. On y trouve aussi des références à la divine comédie de Dante. Descendre (ou monter!) le puit d’initiation de 27m et parcourir ses souterrains, synonyme des choix de la vie, de la naissance et de la mort. Trouverez vous la tortue 🐢 ? Une des représentations des 4 éléments ?
Retour vers la ville en tuk tuk !! Attention ça descend attachez vos ceintures ! 🚙
Départ pour Sintra, à quelques km de Lisbonne. C’est une petite ville qui abrite tout autour bon nombre de palais et châteaux. Parmi eux, l’étonnant palais national de Pena. Sorte de fantaisie bavaro-manuelienne, construite à la demande du prince allemand Ferdinand de Saxe-Cobourg-Gotha, époux de la reine Maria II. vous connaissez Portmeirion? les couleurs jaune et ocre et la fantaisie un peu kitch de ce palais nous y ont fait penser.
Petite déjeuner à la mode danoise, cet endroit est un lieu idéal comme je les aime. Des couleurs épurées, des douceurs fraîchement préparées, on y prend son temps et on commande un deuxième café (pas air pressured si vous voulez vous réveiller !) Copenhague coffee lab

24 February 2018

Effervescence dans ce food market, le choix est cornélien ! Difficile de choisir entre plats asiatiques poisson burgers et autres spécialités portugaises... Ici on y vient pour dîner ou grignoter entre ami, chacun peut choisir ce qu’il veut. Nous optons pour un burger de morue frites de patates douce et pad thaï chez asian lab (le meilleur jamais mangé!! 😍🥢) On teste ensuite les Pasteïs chez Manteigaria, touche de citron très légère qui font sa différence... miam 😋
Balade dans les rues de la ville, le soleil descend doucement sur la place du Rossio
Découverte de Lisbonne d’un autre point de vue, via le tram 28, en bois paré de jaune, un charme désuet... à ne pas manquer C’est très impressionnant de voir le conducteur se faufiler à travers les rues sinueuses de la ville, évitant un extremis piétons imprudent🚶‍♂️ et voitures mal garées... au centimètre près.
Toujours à Belem, nous pénétrons à l’intérieur du monastère des Hyeroméites De style manuélien, c’est un bâtiment monumental classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est ici que les moines inventèrent la pastel de Belem! La mission de l’ordre de moine qui y vivaient était d’apporter une aide matérielle et spirituelle aux marins qui accostaient au bord du fleuve Tage.
Des Pasteis ! Encore ! Mais cette fois de Belem, les authentiques Canelle et sucre glace de rigueur Pâte légèrement différente des autres que nous avons goûtées mais délicieuses aussi !
Juste à côté de la tour de Belem et du monastère, un bâtiment très moderne et des lignes épurée attirent notre attention. Nous entrons, les tickets sont gratuits en ce samedi! Expo photo de João Miguel Barros, artiste prolixe qui nous emmène à travers ces histoires photographiques. Nous partageons plus que des instants... Puis nous parcourons les courants d’art contemporain, Picasso Dubuffet Calder, Niki de saint Phalle... la collection de ce Monsieur Berardo est très impressionnante !
Nous arrivons à Belem par le train 🚊 Nous tombons sur le monument de la découverte célébrant le 500eme anniversaire de Henri le navigateur (qui n’a en réalité jamais navigué ! C’était un prince mécène). Il fut construit en 1960, en forme caravelle.
La journée démarre au petit prince culture café ☕️ Un petit endroit où l’on mange très bien Petit déjeuner sucré salé C’est parti !

23 February 2018

Très bonne surprise pour le dîner, après avoir essuyé plusieurs refus dans des restos complets, nous atterrissons chez Zazah, le concept est simple : plusieurs petits plats à partager Si vous n’aimez pas qu’on mange dans votre assiette vous pouvez toujours tout garder pour vous ! 😅 Au menu thon tataki divinement fondant, purée aux truffes et grenade, morue et ceviche
Rooftop bien caché pour finir la journée, sur le toit d’un parking ! Belle terrasse aménagée comme un repère secret, au soleil couchant, en compagnie des Lisboètes (tous en baskets ! Et on les comprend, nous sommes épuisés par ces montées descentes sur ces petits pavés inégaux, faut être en forme pour vivre ici !)
Fin de journée la lumière descend lentement, nous nous arrêtons au couvent des Carmes L’ancienne église construite en 1389 s’est écroulée lors du tremblement de terre de 1755 et ne fut jamais reconstruite, laissant ces contreforts et ces pierres pour seuls vestiges d’une grandeur passée, mais témoignant également de la violence du séisme qui la réduisit à l’état de ruine en quelques instants... A l’intérieur de ce qu’il reste, des pierres tombales, des azuléjos et même... des momies du Pérou 😳
Descente vers la ville, on admire les couleurs, le linge aux fenêtres, les rues étroites... quel merveilleux décor Puis nous atteignons le fameux Elevador de Santa Justa ou Elevador do Carmo Il relie le quartier Baixa au Chiado. Datant de 1902, haut de 45 mètres, en fer forgé, il est toujours en fonctionnement (électrique désormais, non plus à vapeur).
Évidemment ! Pause goûter, on ne pouvait pas passer à côté d’un petit pastel de Nata le premier jour ! De délicieux petits flans cuits dans une pâte feuilletée. A la pastelaria de Santo Antonio la pâte feuilletée très fine et croustillante et le flan tout chaud sont une merveille 😋
Vue imprenable depuis le château Saint-Georges (Castelo São Jorge) ou château des Maures qui offre un panorama sur la ville, le Tage et le pont du 25 avril Les Wisigoths au 5ème siècle, les Maures au 9ème siècle, les chrétiens au 12ème siècle, la famille royale du 14ème au 16ème siècle, et les détenus et condamnés au cours de toute son histoire, le château a tout vu ! Mais avant de pouvoir accéder à ce paysage de toits rouges, il a fallu grimper... grimper... sur le pavé glissant
Balade à travers la ville, Praça do municipio, Parça do comércio, 🚶‍♀️ petit stop dans une conserveira (des murs de conserves de poisson! Certaines boites atteignent des prix ahurissants à l’unité...)
Découverte de la ville colorée toujours sous le soleil Fabuleuses façades et petits détails... tout pour plaire aux photographes ! Sans compter le célèbre funiculaire de Bica Classé Monument National depuis 2002 il a plus d'un siècle. Il descend en pente raide jusque vers le Tage. Attention à pieds ça glisse!
La journée commence bien chez « pao de canela » sur une petite place au soleil, stop parfait avant de rejoindre le logement et de partir arpenter la ville...