France, Germany, Mexico · 32 Days · 37 Moments · July 2017

L'aventure de Nioui et Lélé - Mexico


5 August 2017

Notre taxi nous a ensuite emmenés dans un petit village maya pour visiter une casa traditionnelle, où vit une famille (parents et leurs... 17 enfants !), totalement indépendante, se nourrissant des animaux qu'ils élèvent et fruits/légumes qu'ils cultivent. On a donc pu voir les différents animaux qui finiront dans leur assiette, mais aussi leurs animaux de compagnie, dont un singe araignée tellement mignon et câlin ! Et la journée ne s'arrête pas là ! Direction ensuite le site archéologique de Tulum, ambiance totalement différente de tous les autres ! Ce qui le rend unique, c'est sa position sur une falaise dominant la mer. Cette cité fut connue des espagnols dès 1518 et lorsque Juan de Grijalva l'aperçu lors d'une expédition le long de cette côte, il fut ébloui par sa beauté, et la compara à Séville. Même nous on l'était, alors que ce ne sont "que" des ruines... Fin de cette journée marathon soldée par quelques cervezas et tacos !
Alors qu'on se dirigeait vers le centre de Tulum, nous sommes tombés sur un taxi qui était un ancien guide touristique. Il a donc en quelque sorte été notre chauffeur privé pour la journée et nous avons pu l'inonder de questions, on a appris plein de choses ! Il nous a donc d'abord déposé à Coba, ancienne cité maya, où nous avons loué des vélos pour en faire le tour. La cité occupe en effet un immense territoire de 70km2 mais dont la plus grande partie est encore enfouie dans la jungle, seules les pyramides les plus importantes ayant été dégagées, notamment Nahach Mul, une des plus hautes du Yucatán, où on y a laissé quelques litres de sueurs (on parle pas souvent de la température mais il fait ici une chaleur insoutenable !). Avec 113 marches et 42m de hauteur, elle nous a offert une vue imprenable sur la jungle. Grâce aux yeux de lynx de Val, meilleur ami des animaux, on a également pu observer une colonie de chenille et une ENORME araignée, youpi... !

4 August 2017

Cette fois-ci, on en a fini avec les îles, et on regagne la côte une dernière fois. Avant de rejoindre Tulum, nous avons fait un arrêt en chemin à Paamul, petit village de pêcheur avec une plage paradisiaque, encore une ! C'est d'ailleurs aussi un paradis pour les tortues, c'est pourquoi la plage est protégée et l'accès y est réglementé (mais ne sortant de la mer que la nuit pour pondre leurs oeufs dans le sable, nous n'avons cette fois ci pas eu la chance d'en voir). Au programme de la journée : baignade et farniente ! Nous avons ensuite repris un collectivo vers Tulum où notre auberge pour les 2 nuits suivantes nous attendait : el Rancho Tranquilo, qui porte tellement bien son nom. La journée s'est achevée avec une petit balade dans le pueblo puis une caipirinha et un bon poisson.

3 August 2017

Allez hop, on enfourche nos scooters une nouvelle fois pour rejoindre cette fois ci une réserve écologique à la pointe sud de l'île. Nous avons découvert ici une nouvelle plage magnifique, avec une eau plus turquoise que jamais ! Nous y avons déjeuné un repas tiré du sac (les prix sont démesurés la bas...) : pique nique version mexicaine composé de tortillas, frijoles, jalapenos, maïs. Nous avons ensuite loué palmes masques et tubas pour une petite session snorkelling. Malheureusement, encore une fois, que des coraux morts... à l'exception d'un (oui, un seul), mais encore des poissons multicolores ! Retour rapide au centre ville pour rendre les scooters avant 17h, on profite un dernière fois de cette route le long de la côte. Puis soirée avec petit apéro où Val a goûté une des boissons préférées des mexicains : la Michelada, un mélange de jus de citron, jus de tomate, sauce chili, sel et bière (pas à son goût, c'est Lélé qui a tout fini), puis burritos !

2 August 2017

Après quelques petites heures de sommeil, nous sommes parvenus à nous tirer du lit pour profiter du petit dej sur le toit de l'hôtel. Puis ne voulant pas plus s'attarder dans cette ville, hop, ferry direction isla Cozumel. Etant beaucoup plus grande que les 2 îles précédentes (56km de long, 17 de large), nous avons loué 2 scooters pour pouvoir l'explorer. C'est donc cheveux au vent que nous nous sommes éloignés du centre ville, pour admirer un magnifique paysage, entre plages et verdure ! Pour parfaire ces instants, nous avons admiré le coucher de soleil sur une petite plage, avant de regagner le centre pour dîner avec 2 canadiens partageant notre dortoir.

1 August 2017

Début d'après midi, on retrouve Val à Playa d'El Carmen, qui se fond déjà dans le décors ! Pas une ville très dépaysante... En effet c'est le centre économique d'une des régions les plus touristiques du Mexique, et ça se sent ! Grands magasins, hôtels et restos ont poussé comme des champignons dans les rues. Mais bon, on s'est dit qu'une soirée dans ce mini Ibiza serait sympa pour fêter son arrivée. On a donc déposé nos gros sacs à l'auberge on s'est baladé dans les rues commerçantes puis retour à l'auberge pour ne pas rater l'apéro "barra libre" (boissons gratuites) à 20h. Direction ensuite la calle 12, the place to be, comportant uniquement ou presque bars et boîtes. Soirée qui a commencé en douceur par une petite chicha et un mojito, puis karaoké (chanter du Téléphone au Mexique, c'est quand même drôle), et avons fini dans une boîte argentine en compagnie de Marcos, encore lui !

31 July 2017

Ce matin on prend un peu le temps pour petit déj tranquille avant de reprendre les vélos pour atteindre l'extrême sud-est de l'île (le point le plus à l'est du pays !) pour une petite session snorkelling. C'était géniale, on était seules dans l'eau (il faut dire que la mer était un peu agitée, pas rien de dangereux, hein). Juste déçues de ne pas voir de coraux, mais on a vu de superbes poissons derrière la vitre de nos masques. Nous avons ensuite pique-niqué sur une petite plage déserte de la côte est, puis avons imité les étoiles de mer observées le matin, sur nos serviettes. Retour à l'auberge pour l'apéro en compagnie d'un autrichien, puis repos avant playa del Carmen demain, avec arrivée de Val. Dernière semaine de notre roadtrip à 3 !

30 July 2017

Réveil à Cancún, nous avons tenté d'aller vers le centre pour découvrir cette ville conçue à l'échelle des nord-américains, mais n'y avons au final pas passé plus de temps qu'un petit déjeuner sur une place. Sans trop s'attarder donc, nous avons pris le ferry pour la seconde île de notre itinéraire : Isla Mujeres. Plus petite et plus festive qu'isla Holbox, elle a un bel "esprit Caraïbes". Elle mesure 8km de long pour 1km de large et nous avons donc loué des vélos pour 24h afin d'en faire le tour. Côté ouest, s'étendent plages de sable blanc et cocotiers mais beaucoup d'hôtel et touristes + vu sur les hôtels de Cancún au large... Côté est, plutôt rocailleux avec un esprit côte sauvage, magnifique ! Puis soirée au bar de plage de notre auberge, où nous avons recroisé Marcos et Guido, les 2 argentins ! Puis en allant sur la plage, surprise... Une grosse tortue creusant un trou pour y pondre ses oeufs ! Après avoir observé les étoiles filantes, nous avons même pu la voir regagner la mer.

29 July 2017

Levées avant le soleil, mais ça en valait la peine... On est parties en lancha dans un groupe de 10 personnes pour une escapade qui commence par une petite heure de navigation sur la mer bleu turquoise, avec petit déjeuner, puis... Petite session de nage mains dans la nageoire avec... Un REQUIN BALEINE ! C'était irréel ! À moins d'un mètre de cette immense créature de 10 mètres de long (heureusement, ils ne mangent que du plancton) Et ça ne s'arrête pas là ! On a ensuite repris le bateau pour atteindre un petit spot de snorkelling où on a pu voir des tortues, des petites raies manta, et de nombreux poissons. Et comme si ce n'était pas assez, nous avons aussi croisé quelques dauphins ! Pour se remettre de tout ça, pause sur une petite île déserte, au milieu d'une eau limpide, pour y déguster un ceviche puis une petite mangue. Après 6h de tour, ce moment de rêve s'arrête là et on finit la journée en flânant sur l'île, petit plouf dans une piscine sur un rooftop, puis direction Cancún !

28 July 2017

Levées aux aurores pour aller à Isla Holbox. Arrivées sur l'île nous découvrons un petit paradis entre le Golfe du Mexique et la mer des Caraïbes. Ici la vie s'écoule avec de généreuses sessions de farniente sous les cocotiers et quelques escapades pour découvrir les richesses naturelles de l'île (enfin ça, c'est pour demain !) Avant ça, on a fait un petit tour au "centre ville" composé de quelques petites rues uniquement, avec ses maisons et baraques de bois colorées sur fond de ciel bleu. Et aussi, beaucoup de street art, peintures et décorations de tout genre, qui rendent les rues si colorées. Nous avons passé la fin de journée et soirée sur notre petit voilier qui nous sert de logement pour la nuit, déniché sur AirBnb. Quel bonheur de pouvoir admirer un coucher de soleil mexicain sur une mer bleu turquoise ! Même si la nuit n'a pas été de tout repos, et le léger manque de places dans les toilettes...

27 July 2017

Réveil au calme à Rio Lagartos soldé d'un petit brunch avec vue sur mer... Ensuite direction un petit cenote pas très loin, mais jusqu'où nous avons tout de même été conduites à scooter par 2 mexicains. On s'est ensuite arrêtées sur un ponton en bois, juste pour apprécier le calme, lire, se reposer... Que ça fait du bien ! L'après midi directions Tizimin, village étape en vue d'aller à Isla Holbox. Nous n'avons même pas fait le tour de la ville mais à priori en dehors d'une église il n'y a pas énormément de choses à voir (ah et aussi un Burger King, et un cinéma, conseillés par une locale quand Lélé a demandé les choses à faire dans la ville...) On a donc opté pour une pédicure et manucure pour finir la journée, oui oui, Ninon comprise !

26 July 2017

En compagnie de deux argentins rencontrés la veille : Guido et Marcos, nous sommes allées à Rio Lagartos ! Nous avons fait tous les 4 une balade en lancha vers le territoire des Flamingos, pour voir ces boules de plumes roses à longues pattes, mais aussi de nombreux pélicans et autres oiseaux et un petit croco. La lancha s'est ensuite dirigée vers une lagune rose (qui ne l'était pas vraiment en fait...) puis petit soin naturel à l'argile avant de rentrer. La soirée a débuté par une petite cerveza devant un beau coucher de soleil. Et une fois de plus, nous sommes tombées sur un jour de fête, qui dans ce village tient une place très importante. On a donc eu la chance d'assister à une charreria (sport traditionnel mexicain : le charro à cheval doit attraper un taureau avec son lasso) prenant place dans une arène sur la place du village. Pour être aux premières loges (ou presque), nous avons eu droit de monter sur un camion où se trouvaient 5 taureaux (attention les mains et les fesses !)

25 July 2017

Bus pour Mayapan, littéralement "drapeau des Mayas" en compagnie d'une québécoise rencontrée par Lélé dans son auberge. Grosse cité maya de la période postclassique (1200-1400 après JC) qui comptait près de 12000 habitants, elle serait l'une des dernières à avoir existé. On était aux anges ! Site très peu fréquenté et paisible, c'est de plus l'un des rares où l'on peut encore escalader les monuments. Après midi, cenotes. Le chemin fut quelque peu semé d'embûches : pour trouver un bus jusqu'à un petit village puis pour aller jusqu'aux cenotes... On s'est finalement retrouvées à 11 dans une voiture pour y aller ! Les cénotes sont d'immenses cavités, résultat d’une formation géologique unique au monde, (dus à des météorites ou l'effondrement de sol calcaire ?) remplies d'eau douce. Le retour fut heureusement plus simple, et nous avons pu apprécier la soirée à l'auberge en compagnie de gens de diverses nationalités et d'Ariel, le proprio, qui nous a préparé des caïpirinhas, salud !

24 July 2017

Mérida ! Première fois nos chemins se séparent... Petit couac dans la réservation de l'auberge, place pour une personne uniquement ! Lélé en a donc trouvé une autre au dernier moment, très sympa. Si sympa que Nioui y posera ses affaires pour la nuit suivante. Un peu fatiguées du voyage, on décida de se poser dans un café pour organiser la suite de notre voyage. Petite ballade tranquille dans la capitale du Yucatán qui connut un essors commercial important, porté par le développement de la culture de l'agave dont on tirait la fibre. On en a donc profité pour poser plein de questions aux commerçants sur la fabrication des hamacs, c'est bon on est des pros ! Comme dans chaque ville, visite de la cathédrale avec une petite anecdote sur celle ci : les amérindiens racontent que leur véritable cathédrale se trouve à Lima. Les plans de construction auraient en effet été échangés sur un bateau venant d'Espagne. A l'intérieur, le crucifix derrière l'autel serait le plus grand du monde !

23 July 2017

Réveil dans notre chambre climatisée, comme ça fait du bien ! D'attaque pour aller visiter le site archéologique de Palenque. Ce site, classé à l'UNESCO, commença à se développer durant l'époque classique (300 à 600 après JC) et connu son apogée sous le très long règne du roi Pakal (décédé à 100 ans !), succédé par son fils Chan-Balhum (littéralement Jaguar-Serpent). On a donc pu se balader dans cette ancienne cité maya, encerclée par la jungle, puis finir la visite par le musée qui contient 300 pièces originales dont de nombreuses tables de glyphes ainsi que la reproduction du si impressionant tombeau du roi Pakal (bien que déjà vu au musée d'anthropologie de Mexico au début du voyage). L'après midi, une nouvelle cascade ! Roberto-Barrios, très jolie également, où nous avons fait chavirer le coeur de 3 jeunes mexicains de 13 à 17 ans qui nous ont demandé un bisou. Ils ont finalement eu droit à un petit câlin à la place, trop mignons. Puis nouveau bus de nuit, direction Mérida !

22 July 2017

On ne perd pas de temps : dépôt des bagages à l'hôtel et c'est parti pour la cascade de Misol Ha. Impressionnante chute d'eau de 30m qui tombe dans un bassin, dans lequel on a pu se baigner cette fois, youhou ! Malheureusement l'eau était un peu couleur café (que J'aime ta couleur café...) comme ils disent, à cause des nombreuses pluies. L'après midi, nous sommes allées à Agua Azul, mais quelle surprise ! Décors de carte postale ! Une magnifique suite de cascades qui se déversent dans des vasques successives, avec une eau bleu turquoise. Le site est très touristique et sa partie basse très fréquentée, mais chanceuses que nous sommes, un jeune est venu à nous pour nous proposer de nous amener dans un coin plus reculé, avec dans un bassin une liane qui nous a permis de jouer à Tarzan, tellement fun ! Puis après ça, un peu de repos dans ce petit coin de paradis, avant le retour à Palenque.

21 July 2017

Climat plus tropical, on cherche les points d'eau, aujourd'hui ce sera donc à El Chiflon. Très populaire (malheureusement), ce centre éco touristique émerge entre les montagnes, au milieu de la jungle, dans une vallée de plantation de cannes à sucre. L'attraction majeure de ce lieu est une impressionnante cascade de 120m de haut. On ne pouvait pas s'y baigner mais la petite brise et l'effet brumisateur de la chute d'eau nous a fait le plus grand bien ! Revenues assez tôt à Comitán, direction le zocalo pour découvrir son iglesia Santo Domingo. Éclatante de par sa couleur jaune bouton d'or, nous étions par ailleurs un peu déçues par sa simplicité (on devient difficiles !) Le soir, nouveau bus de nuit pour Palenque. Le monde est petit au Mexique, on a pris le bus avec un français rencontré quelques jours plus tôt à Hierve El Agua !

20 July 2017

Après un second petit déjeuner de folie (pancakes, fruits, miel...) à l'auberge, départ pour Comitán, petit village tranquille qu'on a choisi surtout pour sa proximité de beaux lieux lacunaires et de cascades. Dans l'après-midi, on est allées aux Lagos de Colón sur les conseils du très sympathique responsable de notre hôtel. Il nous a dit qu'il était beaucoup moins touristique et plus sympa que le Lago de Montebello, proposé par la plupart des tours touristiques, on a donc sauté sur l'occasion ! On a pu y déjeuner, s'y balader, y voir une petite cascade et se baigner. Heureusement, pas de crocodile en vue cette fois ci, juste des petits poissons qui venaient nous chatouiller. Le trajet assez long, la nuit tombait déjà à notre retour. On a donc mangé à l'hôtel en compagnie de Carlos Alberto, qui nous aide beaucoup dans notre excursion à Comitán. D'ailleurs sur la première photo, c'est nous dans la remorque de sa voiture quand il nous a gentiment déposé à la gare de bus le matin !

19 July 2017

Réveil un peu plus difficile que d'habitude... Mais un festin nous attendait pour le petit déjeuner ! Petite balade à cheval pour atteindre un village dans les hauteurs, Chamula. Le plus étonnant ici est l'église : une fois passée la belle porte, on change d'atmosphère. Le chamanisme est ici plus important qu'ailleurs et les Tzotziles (groupe amérindien) pratiquent leur propre religion. Surprenant, outre les aiguilles de pin qui jonchent le sol et les centaines de bougies qui y sont posées (on se demande comment l'église n'a pas encore pris feu), on aperçoit plusieurs bouteilles de coca car ils pensent qu'en éructant ils éliminent le mal. De nombreux sacrifices de poules ont également lieu dans cette église mais nous n'avons pas eu "la chance" d'en voir. L'après midi nous sommes allées à Arcotete avec Florian, un français rencontré à l'auberge. La bas se trouve une grotte : la grotte du mammouth (on cherche toujours pourquoi) dans laquelle on a pu rentrer et également 2 tyroliennes !

18 July 2017

Encore une super journée... Après un petit dej à l'hôtel, on embarque pour le canyon de Sumidero, creusé par le fleuve Grijalva qui se jette ensuite dans le Golfe du Mexique. On a fait 64km en lancha, si agréable ! On a vu quelques cascades dont une surnommée El velo de la novia (le voile de la mariée), une poignée de crocodiles, de nombreux oiseaux pêcheurs, et un couple de petits singes sur la berge. Et aussi le fameux "sapin de Noël", paroi rocheuse érodée par une interminable chute d'eau et recouverte de mousse, une merveille de la nature ! On nous a ensuite déposé dans un petit village où le doux bruit de marimbas sortait de l'église. Revenues à San Cristóbal, nous avons goûté une spécialité : le pozol de cacao, boisson à base de cacao fermenté et séché avec maïs écrasé. On le boit dans le jicavas, un fruit vidé et séché du calabassier. Et ensuite... Quelle soirée ! Free mojitos à l'auberge ! On a fait plein de rencontres, des gens de toutes nationalités, dansé et beaucoup rigolé

17 July 2017

Après plus de 11h de bus, arrivées dans cette belle ville de Sans Cristobal de las Casas (rien que le nom en jette !). C'est l'une des premières villes construites en Amérique continentale, elle a été capitale de la province du Chiapas depuis l'époque coloniale jusqu'au début du porfiriato. Magnifique ville de l'époque coloniale (encore une) avec ses rues pavées étroites et rectilignes, ses arcades et ses maisons basses aux fenêtres grillagées de fer forgé. Indiens tzotziles et Occidentaux s'y côtoient en un fascinant mélange cosmopolite. On a d'ailleurs pu voir des indiens danser en passant devant la cathédrale. On a essayé de résister aux nombreux vêtements du mercado : échec (surtout pour Lélé...) Bon en même temps, à 2140m d'altitude il fallait bien s'acheter quelques beaux vêtements chauds ! Pour jouer aux cartes en terrasse par exemple, en compagnie d'un sympathique américain qui passait par la et a voulu apprendre à jouer à la bataille corse.

16 July 2017

Nous décidons aujourd'hui d'aller explorer les petits villages aux alentours, à commencer par Teotitlán del Valle, à 25km de Oaxaca, village spécialisé dans le tissage de la laine. Chaque maison ou presque habite un métier traditionnel ! Au centre du village se trouve une charmante église du 16e siècle. Nous avons également visité le museo comunitario consacré aux traditions locales : tissage, fêtes populaires et quelques objets archéologiques précolombiens. Ensuite direction un grand marché indien à Tlacolula. On ne savait plus où donner de la tête ! On a encore pu goûter du mezcal, la capitale mondiale de ce breuvage se trouvant à 5km Sueurs froides le soir quand on a vu la difficulté à trouver un taxi pour aller à la gare routière... En effet, c'était le déluge, énorme orage ! Ouf, une famille nous voyant désespérées s'est arrêtée pour nous y déposer gentiment (bon, en échange de 60 pesos quand même). Il n'empêche qu'ils ont sauvé notre voyage en bus de nuit !

15 July 2017

Mitla ! Site historique indien à 40km à l'est de Oaxaca, qui abrite les ruines d'une cité mixtèque d'époque post classique. Cependant les espagnols y ont implanté leur culture à leur arrivée, comme en témoigne l'église coloniale à l'entrée, une bonne manière d'affirmer leur suprématie. On a eu la chance de croiser un guide qui parlait français et avons pu descendre dans 2 tombeaux, découverts en 1902 mais qui avaient déjà été pillés. L'après midi, majestueux ! Hierve el agua, une formation géologique particulière avec différentes sources et 2 grandes cascades pétrifiées. Il s'agit en fait d'une sursaturation en carbonate de calcium, issu des sources, qui provoque cet effet. Une source a été aménagée pour permettre la baignade. Pour le retour, nous avons une nouvelle fois pris une camioneta, nous faisant passer par les lacets de la montagne, route plus que chaotique... Mais amusant ! Et pour fêter le quart de siècle de Lélé, petite bouteille de Cabernet Sauvignon en rooftop ! Salud !

14 July 2017

Après une "nuit" de folie dans le bus, nous, et nos poches sous chaque oeil, sommes bien arrivées à Oaxaca, capitale de l'État de Oaxaca, qui s'étire dans une vallée verdoyante, perchée à 1500m d'altitude (nos poumons le sentent quand ça grimpe !) Nous avons sillonné les rues de cette vieille ville coloniale, en passant par le zocalo (place principale) débordante de petits artisanats en tout genre, la cathédrale, le temple Santo Domingo et son centro cultural attenant. Occupant l'ancien couvent, il demeure l'une des constructions les plus importantes du pays. Puis, ni vu ni connu, retour sur le marché pour une petite dégustation de mezcal (alcool d'agave, spécialité de la ville). Nous avons fini la journée en flânant un peu plus dans les hauteurs pour décrocher une vue panoramique. En allant dîner, nous tombons nez à nez avec un défilé à l'occasion d'une fête traditionnelle de Oaxaca. Rue noire de monde, danseuses avec tenues typiques, musiciens, bref, la fête dans la bonne humeur !

13 July 2017

Aujourd'hui nous avons voulu rejoindre la plage de San Agustinillo, beaucoup plus authentique que celles de Huatulco. Alors première étape : collectivo (minibus) jusqu'a Pochutla, puis camionetta (sorte de voiture remorque bâchée avec des bancs dans la remorque). Très agréable petit voyage, en pleine nature ! Arrivées à San Agustinillo, nous découvrons un tout petit village, longeant l'océan et ses gros rouleaux où règne une ambiance vraiment cool. Déjeuner dans un restaurant de plage, où Lélé a pu manger son premier poisson frais mexicain. L'après midi nous sommes allées dans une réserve naturelle, faire un tour en barque au milieu de la mangrove, d'oiseaux en tout genre, d'iguanes et même de crocodiles ! Le guide nous a également expliqué pourquoi ici le sable est noir : il s'agit de particules de métaux et nous en a fait la démonstration grâce à un aimant (d'origine volcanique ?) Fin de la journée, retour à Pochutla où nous prenons un bus de nuit direction la ville de Oaxaca.

12 July 2017

Marre des grandes villes alors changement de décors radical ! Atterrissage à l'aéroport de Huatuclo, sur la côte pacifique, au milieu des palmiers. Direction notre hôtel "de luxe" (on a abandonné notre costume de baroudeuses le temps d'une nuit) Nous sommes allées sur une plage de Huatulco, mais beaucoup d'hôtels, pas très joli... Nous avons ensuite quand même réussi à se trouver une petite plage paisible en passant par les rochers avec nos sacs à dos, ambiance plage de Koh Lanta. Le village situé dans les hauteurs fait quant à lui beaucoup moins station balnéaire et est plutôt mignon. Les aiguilles de l'horloge tournant vite, il était déjà l'heure de l'apéro ! Puis dîner dans un restaurant de fruits de mer, ou nous avons pu déguster crevettes et poulpe pour Lélé, crevettes frittes enrobées de noix de coco pour Nioui, copieux mais succulent !

11 July 2017

Visite de l'instituto cultural cabanas, imposant édifice néoclassique classé au patrimoine de l'UNESCO (encore un !), qui servit de nombreuses années d'orphelinat. Dans la chapelle, de magnifiques fresques d'Orozco datant de 1937. Nous poursuivons la visite de Guada par un immense marché sur 3 étages, où on trouve de tout, notamment de la nourriture, ce qui nous a permis d'y déjeuner. Délicieux ! Puis cathédrale, palacio municipal, eglises... Nous avons ensuite repris notre fidèle ami Uber (un taxi version plus pratique et surtout moins cher) direction Tlaquepaque. Très joli village ancien qui nous a ravi les mirettes. Ici l'artisanat s'est élevé au rang d'art. Une averse déversant quelques litres d'eau au sol et nous empêchant de faire quoi que ce soit nous a motivé à rentrer à Guadalajara, où on a passé une dernière soirée dans notre resto fétiche découvert la veille. Puis direction l'aéroport pour passer une petite nuit avant de prendre un vol vers Huatulco sur la côte pacifique !

10 July 2017

On remballe, direction Guadalajara. Au moment du départ nous avons eu droit à une touchante attention : les 4 jeunes mexicains qui ont partagé notre dortoir les 2 nuits nous ont offert un petit cadeau. Qu'ils sont gentils ces mexicains ! Arrivée à la gare de bus, nous découvrons qu'il ne reste plus de place pour Guada, alors place à l'impro : direction Léon à 1h de Guanajuato (gentiment conseillé par Val, après un petit coup d'œil de la région sur Google) Léon : ville industrielle, reputée pour son cuir, mais à part ça, pas grand chose à voir... Pour la première fois, un peu déçues. Quelques heures après, nous reprenons donc un bus pour Guada cette fois. Le soir, découverte d'un chouette restaurant à 2 pas de l'hôtel avec au menu : chile relleno en nogada (poivron farci de viande, pommes et fruits secs) et empanadas duranguenas (avec une sauce mole, spécialité mexicaine à base de chocolat) Pour la première fois, longue nuit dans une chambre rien que pour nous ! Le luxe !

9 July 2017

Réveil à Guanajuato : capitale de l'État éponyme, inscrite au Patrimoine de l'Humanité par l'UNESCO, c'est une ville fascinante de l'époque coloniale située dans une vallée pittoresque, entourée par les montagnes de la Sierra de Guanajuato. Depuis notre auberge située dans les hauteurs (et offrant une magnifique vue panoramique sur la ville), nous avons atteint le centre en funiculaire. Nous avons passé la journée à flâner dans ses petites ruelles, admirant ses maisons colorées, ses églises, sa basilique toute de jaune vêtue... Après un petit déjeuner dans un café donnant sur une charmante place, nous sommes allées visiter le musée des momies, LE lieu favoris des touristes mexicains. Un poil glauque, mais tout de même étonnant de voir tous ces corps si bien conservés. Nous nous sommes ensuite laissées tenter par... Des sauterelles grillées ! Et bien avec une pointe de piment et du citron vert, pas si mauvais que ça. Et après toute cette marche, rien de tel qu'une petite Corona !

8 July 2017

Bizarrement, réveil plus précoce qu'espéré après cette nuit dansante. Donc pour ne pas perdre une miette de Mexico city, direction le quartier de Coyoacán pour aller visiter le musée de la célèbre Frida Kahlo... Malheureusement, tellement dépaysées, nous avions oublié le jour de la semaine... Samedi ! La file d'attente devant le musée étant aussi dense que les sourcils de Frida, nous avons renoncé. Nous avons donc flané dans cette magnifique bourgade, qui au début du 20e siècle était un petit village, refuge de nombreux artistes et intellectuels. Aujourd'hui englouti par la mégalopole de Mexico, Coyoacán garde cependant tout son charme, avec ses rues pavées et ses demeures peintes en bleu et ocre. Nous sommes ensuite revenues à notre QG de Mexico pour déjeuner dans une taqueria dédiée aux tacos de poisson, et revoir une dernière fois Simon avant notre départ en bus direction Guanajuato ! Et la découverte culinaire du jour : le mamey, un fruit mexicain à la belle couleur rouge-orangée

7 July 2017

Cocoricoooo, réveil à 7h, direction le site archéologique de Teotihuacan ! Ville classée au patrimoine de l'UNESCO, effectivement on en a pris plein les yeux ! Le site comporte une grande allée : le chemin de la mort, qui mène à 2 pyramides grandioses, le temple de la lune et le temple du soleil. Ensuite, retour à Mexico city et visite de son centro historico, de sa place centrale (El Zocalo), avec passage par le marché pour un déjeuner typique, entourées de mariachis. Et la soirée... Halala quelle soirée ! Petit cocktail pour fêter (enfin) notre arrivée au Mexique, puis Simon, un copain de Léonor expatrié à Mexico depuis 4 ans, nous a rejoint. Il nous a amené à l'anniversaire d'une amie dans un restaurant qu'elle avait privatisé pour l'occasion. Soirée assez improbable, avec de nombreuses rencontres (mexicains mais aussi français), danses sur de la musique latine, et même sur Louise Attaque et les Lacs du Connemara puis en boîte !

6 July 2017

Museo de anthropologia : immense musée de plus de 4000m2, que nous n'avons malheureusement pas eu le temps de visiter en entier, tant il est riche en histoire ! Il nous a fait voyager dans le temps : quelques petits millénaires en arrière avec les peuples Olmec, Totonec et Huastec au niveau du golf du Mexique, puis plus au sud avec les Mayas, et jusqu'à beaucoup plus récemment : les mexicains ont su exploiter leurs terres et développer un gros centre économique, jusqu'à l'envahissement des espagnols menés par Cortès au 16e siècle.
Place à une balade digestive qui nous mènera jusqu'au Castillo de Chapultepec où nous avons pu découvrir une partie de l'histoire de Mexico et du Mexique dans une première partie du château, puis dans la partie supérieure, visite du château lui même, dont la chambre de l'empereur Maximilien et de sa femme Charlotte. Et enfin, le magnifique jardin surplombant la ville de Mexico. De là on a également pu voir le manteau de pollution qui habille la ville, mais aussi l'avenida Reforma, artère principale de Mexico, construite pour relier le château au centre ville.
Ici Mexico, je répète ici Mexico. Voilà 40h que nous sommes parties de Metz, enfin arrivées à l'auberge ! Plutôt sympa, dans notre chambre 9 lits superposés. Nous avons la chance de la partager avec une super baroudeuse, Joséphine (Jojo pour les intimes) qui a déjà foulé une bonne partie du monde. A midi, nos premiers tacos mexicains ! Et ils ont déjà fait danser nos papilles... Tout en mettant le feu dans notre bouche ! Découverte culinaire du jour : le nopal, issu de cactus ! Et pour les carnivores : tacos de chuleta, un genre de jambon.

5 July 2017

Escale à Dallas, orage, vol décalé de 5h, épuisées, nous nous sommes improvisé un petit lit sur un coin de moquette, grâce aux couvertures et oreillers volés lors du vol précédent. Une fois à Cancún, dernier vol direction Mexico !
Aéroport de Frankfurt : ils savent jouer avec nos nerfs... Nous avons dû faire un "ESTA", genre de VISA en urgence car escale à Dallas... Nous n'y avions pas du tout pensé ! Ouf, tout coule et même le café du McDo (petit rituel de Léonor avant de prendre l'avion) C'est parti pour 10h de vol à bord d'un avion American Airlines, passées relativement vite grâce aux nombreux films proposés dans l'avion (bon Ok... Aussi grâce au verre de rouge en apéro, hum...)

4 July 2017

Et voilà, début d'une belle aventure. RDV place Saint Louis à Metz le 4 juillet à 21h30... Ou plutôt 22h30, nous sommes ponctuelles ! Une (ou deux) petites bières pour se mettre "en marche", puis le gong de 1h40 sonné, c'est parti pour notre premier moyen de transport : bus direction Frankfurt !