Asia · 118 Days · 80 Moments · December 2017

Le grand voyage des 6 mois


28 April 2018

Des milliers de sourires, 8184 km, 208 heures de transports, 70 Kgs de riz, 60 kgs de noodles plus tard ; nous voilà sur le retour, l’Indonésie ce sera pour une prochaine fois, mon dos m’ayant rappelée à de plus sages activités. Nous sommes nantis. Nous sommes nés du bon côté ... de ce point de vue là du moins. Pour tout le reste ; pas si sûr ... En Asie, les gens se contentent de ce qu’ils ont. L’individualisme n’existe pas. La famille, le clan comptent, l’entraide est l’unique mode de vie. Les bouddhistes soignent leur karma pour cette vie d’après, les bonnes actions sont essentielles, la bienveillance une évidence. Cette bienveillance asiatique, ce sentiment sécuritaire, cette sensation de liberté vont nous manquer c’est sûr. Les klaxons permanents, les coqs déréglés, les routards tatoués bourrés pas tellement. On va apprécier ce retour chez nous ; plus riches de tellement de choses inexplicables. Un tel voyage se digère et en appelle d’autres ...
Le voyage c’est aussi... 💬Acheter notre tranquillité avec un DVD pendant les trajets 🗯Manger des bonbecs pour éviter les prises de bec 💭S’endormir n’importe où, pourvu qu’il y ait doudou 💬Rencontrer des gens nouveaux le temps d’une photo 💬Se faire des copains qui voyagent encore plus loin 🗯Porter son sac, avoir le dos en vrac 💭Raconter en coloriages les supers beaux paysages 🗯Se perdre, se tromper, se faire arnaquer, s’engueuler et se réconcilier...

27 April 2018

Le week end, Sapa ne désemplit pas, c’est la destination préférée des Hanoïens. Les marchandes ambulantes ethniques restent en ville pour vendre leur artisanat et toutes les rues sont investies par les stands improvisés ... « You buy something from me » est leur devise. Toutes les ethnies environnantes sont présentes. A la nuit tombée, les mamies brodeuses, continuent de broder à la frontale, les mamans trimballent leur bébé dans leur dos, les enfants sont de sortie avec leurs habits traditionnels. C’est du folklore pour touriste. Et des touristes il n’en manque pas ...

26 April 2018

Catcat c’est le village juste après Sapa, une ville déjà bien touristique, ancienne station climatique des colons français. Le village, lui, est lové dans la vallée. Il est joli, très joli même - a des airs de Baux de Provence Hmong avec ses ruelles étroites bordées de maisons traditionnelles en bois. Le chemin mène tout en bas jusqu’à la rivière, la cascade et le système hydroélectrique fondé par les français dans les années 20. Les échoppes d’artisanat sont légions. Partout, des tissus bleus indigo suspendus ... et des vendeuses un poil insistantes. A l’entrée du village, des magasins louent la panoplie complète des costumes traditionnels des Hmong « fleur » : c’est chatoyant, c’est décalé et kitsch mais les vietnamiennes adorent ! L’ecovillage offre un aperçu complet de la vie des hmongs noirs aux touristes qui déambulent dans les rues ainsi déguisés pour la journée. Un Disneyland Hmong en bref ... Et les enfants, Disneyland, ils adorent ... #AndieHmonggirl

25 April 2018

Chaque ethnie parle sa propre langue, porte son habit traditionnel entièrement réalisé à la main durant une année : le chanvre est récolté, le fil de lin roulé à la main puis tissé, teint à l’indigo. L’étoffe est patiemment brodée puis assemblée. Ces femmes portent les stigmates de l’indigo. Nous partons à pieds dans les montagnes durant deux jours et logeons chez une famille Dzao rouge. De toutes petites personnes au grand cœur. L’étape la plus roots de notre périple et pourtant ... On se régale les yeux, les papilles et le cœur.

24 April 2018

Dernier tableau de notre voyage vietnamien et pas des moindres : la région de Sa Pa à 5 heures de route. Ici on vit en altitude, la vie montagnarde est rude ; le relief sculpté par les rizières en terrasse, les gens n’ont plus d’âge. Les villages sont tous plus pauvres les uns que les autres, peuplés par ces minorités ethniques d’un autre temps : ici les Hmong noirs, là les Dzao Rouges ou les Hmong fleurs. Les femmes vendent leur artisanat ; les hommes travaillent dans les champs. En chemin on croise beaucoup d’enfants curieux et souriants, les « hello » fusent.

22 April 2018

Un dimanche soir à Hanoï ... Ce sont des milliers de promeneurs Des selfies à la pelle Des jeux sur les trottoirs Des peintres qui font votre portrait-minute Les mamies qui font leur gym Le paradis des enfants-chauffards

21 April 2018

Prendre de la hauteur et voir la baie d’en haut, la vue se mérite ; après 5 km à vélo à travers les rizières et 500 marches creusées dans la montagne, on atteint le dragon. Le panorama se déroule sous les clics des appareils photos. Bien obligé ... #onemilliondollarview

20 April 2018

Les rizières ont remplacé la mer, la rivière coule au milieu ; serpente parmi les pitons : c’est la baie d’halong terrestre, 5 heures plus loin ... Les sampans, pilotés par les pieds d’habiles rameuses, suivent le chemin dans un silence presque religieux. On passe sous des grottes, on observe les paysans qui travaillent le riz, les oiseaux qui nichent sur les falaises.

19 April 2018

Moment suspendu, le soleil se couche en baie d’Ha Long ... les roches se muent en un artistique clair-obscur. Au petit matin, on s’initie à l’art du tai chi face aux imposants pitons, qui semblent reprendre vie.

18 April 2018

La mythique Baie d’Ha Long fait référence à la mère dragon ; descendue parmi les hommes. Nous passons notre chemin pour la baie d’après... Celle des bébés dragons : Même décor enchanteur, même paysage onirique, mêmes dentelles de calcaire mais moins de voyageurs (50 compagnies de bateau de croisière contre plus de 400 dans la baie d’Halong) Notre jonque file paisiblement d’un piton à l’autre ; à peine dix bateaux jouent à cache-cache entre les rochers karstiques. En mode contemplation, on s’octroie le luxe de ne rien faire durant deux jours. #baiedhalongsouslesoleil

15 April 2018

À Hanoï la capitale, on pétarade d'un feu rouge à l'autre, on klaxonne sans cesse mais on ne s'invective jamais. La danse des deux roues est un spectacle permanent, dans lequel les piétons jouent un second rôle. Traverser une rue c’est un peu se glisser dans la circulation comme dans un rêve, sans s’arrêter jamais. La ville trépigne mais les vieux temples restent stoïques. L’oncle Ho y veille depuis son piédestal.

13 April 2018

Le clan Nguyen régnera 143 ans sur le Vietnam ; 13 empereurs se succédant au cœur de la citadelle impériale d’Hue. La cité pourpre interdite abritera la famille royale et ses 500 épouses et concubines. Le long de la rivière des parfums ; les tombeaux des rois megalos sont des chef d’œuvre d’architecture, ils témoignent de la grandeur passée de ces rois et de leur personnalité. Sous 40 degrés, on se liquéfie sur les traces royales. Les filles se font de nouveaux copains français : parties de trap trap dans la citadelle, la chaleur, même pas peur !

12 April 2018

Séjour impérial à Hue l’ancienne capitale royale, chez Jean, ce français au destin incroyable qui, venu au Vietnam il y a 18 ans pour un simple séjour touristique, y est resté pour la bonne cause. Un violent typhon fait 2000 morts le jour de son arrivée, il sauve 35 enfants des eaux - leurs parents viennent de périr noyés. Il n’a pas le cœur de les laisser et crée un orphelinat qui jouxte sa guesthouse. Il ne rentrera jamais en France et épousera la descendante de la dernière princesse ayant vécu dans la Cité Interdite. On dort dans sa maison mandarine tricentenaire au bord de la rivière des parfums, les filles élisent domicile à l’orphelinat derrière.

8 April 2018

Une heure de vol plus tard, on perd 15 degrés et on redécouvre la pluie après 3 mois d’absence. Bienvenue au centre du Vietnam ; dans la belle ville historique d’Hoi An, haut lieu touristique, patrimoine de l’Unesco et capitale mondiale de la lanterne.

6 April 2018

Sweet south ... dernière escale dans le delta, dans la région de Ben Tre, véritable jardin d’eden. Les fruits y poussent à profusion, les gens du coin tirent partie du cacao, des cocotiers et autres fruits tropicaux. La dégustation continue, index glycémique à la hausse : miel, chocolat et bonbons à la coco.

4 April 2018

A bicyclette, on sillonne la campagne de Can Tho, les vergers regorgent de Jackfruit, pomelos, manguiers, cacaotiers, bananiers, ananas ... au programme : cours de cuisine et pauses dégustations.

3 April 2018

Cai Rang, c’est un peu le Rungis du delta ... Les grossistes viennent faire le plein très tôt, ils revendront leurs marchandises aux petits marchés du coin. Exit les étals colorés, chaque bateau indique la marchandise qu’il transporte en suspendant fruits et légumes à un mât de cocagne. Les barques accostent pour faire leurs emplettes. Des vendeurs ambulants proposent boissons et snacks sur leurs petits bateaux. On prend notre petit dej sur l’eau.

1 April 2018

Dans cet univers lacustre, le fleuve gouverne la vie des hommes. Ici on ne marche pas, on vogue ... On construit sur l’eau, on dort sur l’eau, on pêche, on élève des poissons, on fait son marché sur l’eau, un monde flottant exotique et coloré.
Le delta, c’est aussi un territoire nourricier depuis plus de 2000 ans. On file sur notre scooter à travers ces étendues plates, où le riz est roi. On dit que c’est le grenier du Vietnam. Seule entorse à cette platitude environnante, le mont Sam est un lieu saint, où les pèlerins affluent ; le Lourdes local en somme.

31 March 2018

Le delta est un véritable labyrinthe de rivières, d’arroyos et d’îles. Une barque à fond plat nous entraîne au cœur de la forêt noyée de Tra Su, un écosystème préservé, royaume des oiseaux : lotus, laitues d’eaux et lentilles aquatiques tapissent la surface des eaux, déroulant leur tapis végétal.

30 March 2018

C’est ici que le fleuve arrive en fin de course après avoir dévalé 4500 km depuis les contreforts himalayens. L’eau et la terre ... Nous voici arrivés dans le delta du Mékong . Chau Doc, petite ville de province frontalière tranquille ... La ferveur des habitants s’exprime aussi bien à l’église du coin où la messe du vendredi Saint fait le plein, au temple bouddhiste ou à la mosquée du village cham. Sur les rives du fleuve, c’est le paradis des enfants.

24 March 2018

On prend la tangente vers l’île de Phu Quoc, et on se met au bleu pendant une petite semaine. Plage, piscine, barbeq et copines tchèques cette fois ci. Au passage on visite une petite pagode avec vue sur la mer, on croise des mariés en costumes traditionnels.

22 March 2018

La frontière passée, C’est le choc culturel ! Good morning Vietnam 🇻🇳 ! On quitte le quart monde pour la modernité galopante. Tout va plus vite et les constructions poussent comme des champignons. Exit les frêles maisons de bois, ici on vit comme on construit. Reste cette constante : les marchés, centres névralgiques colorés et inexorables lieux de rencontres.

21 March 2018

On continue vers le sud et la frontière vietnamienne. Notre dernier stop cambodgien sera la ville de Kep, où l’on renoue avec la mer après 2 mois de pérégrinations terrestres. Nous avions adoré cet endroit l’an passé, y déguster le crabe bleu - la spécialité - entre autres. Cap sur l’île aux lapins juste en face pour une halte robinson. Les filles ont une nouvelle copine française, qu’on embarque avec nous pour cette journée plage. #sealovers

18 March 2018

On quitte la frénétique Phnom Penh pour la paisible Kampot, petite ville provinciale à 3 heures de route. Des rues sans une circulation assourdissante, ça en est même déroutant : tout juste un scooter par-ci par-là ... et quelques touristes qui prennent le temps de vivre. Kampot cultive la coolitude avec brio - ainsi que le poivre. On prend très vite le rythme. Le soir, c’est la ronde des chalutiers chams qui partent en mer, pour une longue nuit de labeur, ils reviendront au petit matin, vendre leurs poissons aux plus offrants. On s’initie nous aussi aux joies de la pêche.

17 March 2018

Ce midi, nous déjeunons sur une plage fréquentée par la jeunesse cambodgienne : c’est samedi, ils vont barboter dans les eaux du fleuve. Nous sommes les seuls étrangers. De nombreuses cabanes sur piloti font office de restaurants. On nous dresse une natte à même le sol en bambou et nous sert un copieux déjeuner composé d’un poulet rôti (tout entier même la tête) de riz et de morning glory sautés. On achète des mangues craquantes à une marchande ambulante pour parfaire ce pique nique khmer. Tout le monde se régale, les filles finissent les restes avec les mains comme les cambodgiens. #piqueniquekhmer
Juste en face de Phnom Penh ; l’île de la soie est le fief des tisserands, le métier se transmet de mère en fille. Afin d’apprendre ces gestes millénaires, les filles sont enfermées chez elles entre 15 et 18 ans. Sur l’île sont élevés les vers à soie, nourris par des feuilles de mûriers. Les cocons fourniront le précieux fil. A chaque maison, son métier a tisser. Une jupe de soie est le fruit d’une semaine de travail. #métiersanciens

15 March 2018

Petite halte citadine à Phnom Penh, le temps de faire nos visas pour le Vietnam. Nous redécouvrons la capitale cambodgienne et sa street Life trépidante. #ratsdesvilles
Le tableau noir de l’ancien lycée a laissé place aux pires atrocités commises par les Khmer rouges. De 1975 (l’année zéro) a 1979, le lycée devient une prison secrète - S21- où seront déportés plus de 20 000 cambodgiens, torturés à mort afin d’expier leurs « fautes » ou trahison envers la révolution. Les salles de classes se font chambres de torture ou lieux d’emprisonnement. Hommes femmes ou enfants subiront le même sort. Aujourd’hui le musée se fait la mémoire de tous ces gens, photographiés vivants puis morts sous la torture. Seulement 12 survivants témoigneront de ces atrocités. Ainsi que certains Khmers rouges toujours vivants, retraités dans les campagnes alentours. #devoirdememoire

12 March 2018

Nous voici au Cambodge, arrivés par hasard, sur l'île de Koh Trong, le dernier bac passé. Ici les routes laissent place aux chemins de terre, empruntés par les chars à bœuf. Pamplemoussiers, papayers et bananiers alternent avec les champs de légumes et les rizières. Les maisons traditionnelles nous toisent du haut de leurs pilotis. De jolies allées fleuries complètent ce décor champêtre. Le soir venu, les paysans se rendent sur les rives du Mékong, leur sarong sous le bras pour faire leur toilette. #ratsdeschamps

10 March 2018

Nous partons en exploration pour tenter d’apercevoir les dauphins d’eau douce. Les dauphins de l’Irrawady sont en voie d’extinction ; il en subsiste moins d’une dizaine du côté du Mékong laotien, malheureusement un bébé est retrouvé échoué sur une des îles. Nous apercevrons quelques uns de ses congénères mais de loin seulement.

7 March 2018

4000 îles plus tard, on termine notre périple laotien. Des îles posées au milieu du fleuve : un endroit pas comme les autres ; un peu hors du temps, où la vie s’écoule, tranquille, au rythme des eaux du Mékong. La notre s’appelle Don Khone, : un village et des sentiers de terre, quelques rizières pour le moment asséchées et des chutes d’eau. On s’y déplace à vélo. Au sud c’est le Cambodge notre prochaine destination.

6 March 2018

Ce soir, un spectacle est donné au village : c’est un théâtre d’ombres tel qu’ils étaient contés dans les campagnes il y a 100 ans. Les enfants trépignent ... Un français en est le « ressuciteur ». Sa troupe artisanale est composée d’une quinzaine de musiciens-conteurs. Certains sont coiffeurs-garagistes ou bien épiciers. Les marionnettes anciennes proviennent d’un monastère où elles ont été gardées pendants des dizaines d’années par les moines ; comme un trésor. L’histoire se joue en Lao, c’est celle du Ramayana. Sous les étoiles au bord du Mékong, on se laisse vite emporter par ce conte, au son des instruments Lao joués en Live. #copains #spectacle #l’artestuniversel
A la sortie du village, un site khmer d’importance majeure il y a 800 ans ; le Vat Phou : « le temple dans la montagne ». Il était le départ de la route qui menait à Angkor. L’endroit a été plutôt choisi pour sa spiritualité naturelle du fait de la montagne, et n’est pas l’œuvre de rois mégalo à l’instar d’Angkor. Peut être, est ce qui lui confère une atmosphère si spéciale. On progresse jusqu’au sommet du temple par un escalier bordé de frangipaniers millénaires. La montée est éreintante mais quel spectacle tout en haut !

4 March 2018

On the road again ... Un bus et une nuit plus tard, une pirogue à moteur nous dépose sur une des rives du Mékong plantées de jardins potagers en terrasse. Nous voici à Champassak, un village rural tout en longueur sur les berges du fleuve, protégé par l’Unesco, ancien royaume du 18ème.

3 March 2018

Coup de cœur pour cette petite ville oubliée des touristes et c’est tant mieux. Savannakhet est délicieusement décrépie, comme restée endormie depuis l’époque coloniale. Une atmosphère de ville fantôme désuète aux traces françaises indélébiles.

1 March 2018

Vientiane : out of town ; Bouddha park ou le délire de l’artiste ...

28 February 2018

Une belle surprise que cette petite capitale tranquille au bord du Mékong. Vientiane est un curieux mélange de bâtisses coloniales et de bâtiments soviétiques. On aime les rues et les larges boulevards bordés de grands arbres, de frangipaniers et de bougainvilliers, le rythme alangui des habitants, et le sempiternel Sabaidee. En fin de journée ; toute la ville se donne RDV au parc où s’installent les marchands ambulants pour une glace un footing ou une Zumba géante sur fond de coucher de soleil sur le fleuve. 🌅

26 February 2018

Vang Vieng ; chemins de traverse ; villages Hmong et Khmu : gentillesse et hospitalité des habitants, nous sommes invités partout : dommage notre Lao est limité 🙃 C’est la sortie des classes ; au Laos l’école est payante malgré un régime communiste, tous les enfants n’ont pas cette chance d’aller à l’école.

24 February 2018

7 heures de bus plus tard et quelques milliers de virages, nous voici arrivés à Vang Vieng, petite ville au bord de la Rivière Nam Ou. On pose nous valises pour quelques activités nature ...

23 February 2018

Dernier jour à Luang Prabang

22 February 2018

L’un des lieux saints les plus respectés au Laos; les grottes de Pak Ou ont une histoire datant de plusieurs milliers d’années. Ornées de plus de 4000 icônes de Bouddha, les grottes sont un sanctuaire à l’esprit de la rivière, sur les flancs d’une falaise de calcaire spectaculaire sur les bords du Mékong.

20 February 2018

Luang Prabang aube et crépuscule #marchédenuit #sunset #takbat

19 February 2018

Ici le thermomètre frôle les 38 degrés alors une pause fraîcheur aux chutes de Kuang Si s’impose ; c’est à une heure de Luang Prabang, une succession de cascades dans un décor tropical. #magique

16 February 2018

Au confluent du Mékong et de la rivière Nam Khan : Luang Prabang alanguie ; entre traditions Lao et passé colonial. #sublimeLuangPrabang

15 February 2018

Goodbye Thaïland ! Sabaidee Laos ... Après deux jours de navigation sur le Mékong, ligne de vie du Laos ; nous voilà arrivés à destination ... #slowboat #fleuvemythique

12 February 2018

A la rencontre des ethnies montagnardes, populations du quart monde qui n’appartiennent ni aux puissances alignées, ni aux pays en voie de développement, mais continuent de traverser les frontières, fuyant souvent l’oppression des autres cultures sans égard pour la notion de nation. La langue et la culture constituent les frontières de leur monde.
Chiang Rai, Journée chromatique : temple blanc et maisons noires ; œuvres d’artistes fous et temple bleu ...

10 February 2018

Phrae, paisible bourgade aux milles sourires ... #lesgenslesplusgentilsdupays

7 February 2018

Chiang Mai, c’est le pays des éléphants, nous avons passé deux jours dans un « éléphant camp », ceux ci sont domestiqués et n’ont pas peur de nous. Pour nous, « no riding » mais « bathing » ; on a aussi fait un trek jusqu’aux tribus Karen et on est revenus en rafting de bambous. #laventureaupaysdeselephants#cestgrosunelephant

3 February 2018

Chiang Mai & alentours
La fête des fleurs de Chiang Mai ; défilés de chars fleuris et de « princesses » ; les tribus thaïs en costumes traditionnels ; concours d’orchidées etc ... les filles ont adoré. 🌸🌺🎋

1 February 2018

Sukhothai à vélo ; c’est plus rigolo ... #l’autrevilletoutecassée

29 January 2018

Visite des ruines de la ville « toute cassée » ; sauf que maintenant les birmans ils sont devenus gentils. #dixitAndie

28 January 2018

On the road again ; prochain stop Ayuthaya, notre bicoque vue sur le fleuve

27 January 2018

Après Bangkok la trépidante, on part se mettre au vert dans le parc national de Khao Yai. Vis ma vie de ranger : trek de 3 heures en pleine jungle avec des animaux en voie de disparition. 🐒🦅🦇🕸🕷🦎🐍🐘🐿🐉🐾 #lesaventuriersenherbe#chaussettesantisangsues#endangeredspecies

25 January 2018

Bangkok, la vie des klongs... #JimThompson

24 January 2018

Débauche de temples & de streetfood #nosfillesdevenuesbouddhistes

23 January 2018

Après une nuit dans le train, nous voilà arrivés à Bangkok.

21 January 2018

A la recherche des dauphins roses, temple, fish spa naturel et speleo ; journée bien remplie

19 January 2018

Vu la tête de l’agence de voyage ; notre transfert ne pouvait être que folklo ! On traverse d’Ouest en Est direction Khanom, un no man’s land Thaï ; on adore ...

18 January 2018

Journée kayak dans la mangrove ; après s’être fait les mollets hier, aujourd’hui on se fait les bras ...

17 January 2018

Après une ascension de 1237 marches creusées dans la montagne ⛰ ; nous voici arrivés au sommet :

16 January 2018

Découverte des environs ; piscines naturelles et sources d’eau chaude

15 January 2018

Nous voilà dans la région de Krabi en pleine jungle, chez une famille Thaï adorable : ils élèvent des oiseaux et font des concours de chants d’oiseaux 🐧; on surkiffe

13 January 2018

Immersion dans la vie locale, on a participé au festival pour les enfants version thaï : spectacles et ateliers.

12 January 2018

Koh Lanta ! Andie nous demande chaque jour quand est ce qu’on va voir le monsieur (Denis Brogniart) et qu’est ce qu’on va faire comme épreuve 😂 Jusqu’à ce qu’on arrive, elle croyait qu’on allait dormir sur la plage ...
Old town Koh Lanta 🏮🙏

10 January 2018

Seuls au monde #momentmagique

8 January 2018

Et hop d’une île à l’autre, nous voilà arrivés à Ko Kradan ...y’a comme un air de Maldives ici. 🏝🐠

6 January 2018

Le bout du bout du monde
Ko Yao Yai
Ferme à poissons

5 January 2018

Balade à vélo
Plage du bout du monde

4 January 2018

Vie de Robinson dans une cabane
Nous sommes bien arrivés en Thaïlande ; sur l’île de Yao Noi

3 January 2018

Premier stop ; On a retrouvé nos copines Tess & Alisson à Dubaï ❤️

31 December 2017

J-2 pour le grand départ et notre vie dans 30 kg de bagages ...