Norway · 6 Days · 7 Moments · January 2019

L'aventure d'Alix, Juju, Momo, Popo et Nioui


31 January 2019

Jeudi a-m: en suivant les conseils de la dame de l office du tourisme, on se dirige vers un parc prénommé le Vigeland sculpture park (du nom de l architecte). On y admire des statues colossales de Gustave Vigelande, image d une humanité puissante: des hommes,des femmes et enfants qui ont tous d évidence d étroits liens familiaux et sensuels... voyez les photos...original. Fin de partie de journée, place à la restauration et au breuvage. Nous goûtons enfin du Renne accompagné d un petit pinot noir, local! Après réunion pluridisciplinaire, nous décririons sa texture comme se rapprochant du sanglier et son goût de l agneau. Comme on ne pouvait pas s arrêter là, on décide d aller dans le bar le plus proche, car mine de rien ça pince dehors... en rentrant, tous les regards se tournent vers nous. Bon, ça doit être notre apparence de gringos...mais finalement au fil de la soirée, on se rend compte qu'on est entrées dans...un bar gay. Soit. Situation ironique.
Jeudi matin: premier petit dej à 5! La journée débute par du papillonnage dans la belle capitale norvégienne qui revêt tjs son plus beau manteau blanc. Nous passons donc devant l opéra, le palais de justice, le centre du prix Nobel de la paix, la cathédrale et surtout...des toilettes français bleu blanc rouge chapeautés de "liberté" (bon, normal on se sent tjs plus libre après...), "égalité" et "fraternité"... comment doit on le prendre? Nous décidons ensuite d aller faire un musée,histoire de se cultiver et se réchauffer. On choisit ainsi un musée en PLEIN AIR: le Nordkfolkemuseum. Un vrai conservatoire de la culture populaire norvégienne, près de 150 chalets et maisons en bois illustrant les modes de vie des diverses régions depuis le moyen âge. Parmi les édifices les plus remarquables, nous voyons la Stavkirke de Gol,l une des églises en "bois debout" parmi les plus belles du pays! On en apprends un peu plus sur les samis (aussi désignés sous le nom de lapon). Premier peuple.

30 January 2019

Ce matin, on émerge en douceur. On prend le temps d'apprécier notre trip avec un petit dej' tranquille,café et lecture. 11h30 à notre montre, l'heure de notre rencard à Geilo. On dira plutôt NOS rencards: de petits êtres aux beaux yeux bleus ( et ils ne s appellent pas Isabelle)... et oui ON VA FAIRE DU CHIEN DE TRAINEAU!!! Et cerise sur le gâteau, au beau milieu d un lac gelé. Mais quelles sensations!! Et qu'elles sont braves ces petites boules de poils. Tout le monde a pu diriger les traîneaux, pas si simple au début mais on s'y fait vite. On en avait les larmes aux yeux... ensuite, pour se réchauffer, on nous offre un petit thé au coin du feu. Encore une journée parfaite, avec en prime un des rêves de Juju réalisé! On reprend une dernière fois la voiture pour revenir dans la capitale. Cette fois ci, on s'arrête la. Un autre voyage débute, à la ville. On attend avec impatience la 5e des L5 !!

29 January 2019

Boum, en plein fjord ce matin. Après un brossage de dents convivials, on s en va nager ou plutôt naviguer dans le bonheur. La description sera succincte. Nous sommes sans voix, et cent mots,quoi qu il en faudrait des milliers pour oser espérer transcrire rien qu'une infime partie des paysages offerts par les norvégiens. On vous laisse admirer..... Après 2h d apnée, nous décidons de flâner dans le village à côté de flam. (Le saviez vous? Les horaires d ouverture des magasins sont plaqués en gros et éclairés sur les façades, de façon à ce qu'on puisse les voir de la route, et ceux du dimanche entre parenthèse. Malins). Nous revenons ensuite sur nos pas, pour rejoindre notre super hote. Probablement le frère de Polnareff à la fois de par son physique que de part sa passion. Il fait parti d un groupe norvégien, si bien que nous logons a côté de son studio d enregistrement et de ses pochettes d album CD. Atypique et fun!

28 January 2019

Au réveil, on se noie dans le paysage. Notabene, le soleil montre enfin le bout de son nez. On ne traîne pas, après un bon petit dej' à base de prot' ( des oeufs quoi) direction Geilo(rientation). C est dire, dévaler 800m de poudreuse séparant notre logement de notre voiture. Pauline en a accumulé qqs cheveux blancs... le froid ou le stress? That's the question (cf photo ;)). Cette ville située à equidistance entre Oslo et Bergen est grosse station de ski. C est donc là que nous chaussons les skis de fond. Quel bonheur... les "wahou" et les "on se croirait dans une carte postale" ne cessent de jaillir de nos bouches. Ici, le ski de fond est notre footing à nous. Une fois les cuisses bien chaudes, malgré les -20 degrés (véridique), on se réfugie dans un café afin de déguster un bon hot chocolate. On reprend ensuite la route vers flam. On enchaine les Fjords chapeautés de nuages bas. Un délice. Ce soir,soirée au chaud avec......DES BIERES, VICTOIRE.

27 January 2019

Réveil 9°C dans la "cabine", pas mal! On rechausse la cactus afin d affronter les blancs lacets. Magnifique, on en prend plein les yeux, sur la route 40 entre Kongsberg et Geilo...en même temps il n y en a pas 40, hein. Nous traversons donc la vallée de Numedal, longue de 160km,méritant d être empreintée non seulement pr ses paysages mais aussi pr ses églises en "bois debout" qui la jalonnent et de multiples magnifiques stabbur, les fameux greniers surélevés en bois rouge. Voyage agrémenté d une halte ds un café pr un repas équilibré (cf photo). Le soir nous avons encore laissé qqs calories (et peut être qqs doigts) dans la neige avant d atteindre un chalet au delà de nos espérance et surtout une température avoisinant la vie en slip. Soirée cosy, petits légumes et saumon.

26 January 2019

1 er jour qui s est (presque) déroulé comme prévu. Départ Barcelone, atterrissage Oslo,-5°C. Ça va. Direction notre 1er logement à bord de notre bolide,une cactus. On était loin de penser que la suite serait si piquante... Crochet au supermarché,le REMMA, où nous sympathisons avec la caissière, super ravie de discuter avec des françaises, en Français. Nous la reverrons probablement à notre retour sur Oslo autour d une bière. En parlant de bière, ici, plus de vente d alcool à partir de 18h le samedi...Il était 18h30... et 20h en semaine. Venons en au fait, le "logement". Après avoir sillonné les petits hameaux de magnifiques maisons norvégiennes (aucun volet chez eux, leur interieur est spacieux..) et après qqs minutes de marche, neige jusqu aux genoux dans la forêt, équipées de nos frontales, nous arrivons dans notre cabane du soir. Température d accueil 3°C. On remontera à 9,grâce au feu lancé... l aventure commence, ça y est. Mais apaisant d être au milieu de ce manteau blanc.